Festival International de Testour – Sonia Mbarek : Encourager l’enseignement du malouf à l’école

La ministre de la Culture, Sonia Mbarek, a déclaré, samedi 16 juillet, à l’agence TAP, en marge de la soirée d’ouverture de la 50ème édition du festival International du Malouf, à Testour (gouvernorat de Béja), que son département œuvrera à créer une section de la Rachidia à Testour et à encourager l’enseignement du Malouf à l’école, pour sauvegarder cette musique.

sonia-mbarek-festival-testour-2016

Elle a précisé que le ministère a financé d’une manière exceptionnelle la 50ème édition du festival de Testour et acquis des spectacles en sa faveur.
La soirée d’ouverture a été animée par la Troupe musicale du monde arabe sous la houlette d’Abderrahmane Ayadi, avec la participation des chanteurs et artistes Adnane Chaouachi, Sahib Halabi, Rihab Sghaïer et Slim Dammak, ainsi que du poète Taïeb Hammami.

Un hommage a été rendu a plusieurs artistes ayant contribué à la préservation du Malouf à Testour, en l’occurrence feu Mohamed Ben Ismaïl, premier directeur du festival, feu Mokhtar Ben Massaoud qui a donné au festival sa vocation internationale et le maestro Fethi Zghonda qui a été membre du jury du festival durant 30 ans.

Au menu, un défilé a été présenté, samedi après-midi, dans les boulevards de la ville, passant du café Andalous jusqu’à la place de la délégation, ce qui a contribué à l’animation de la ville.

Le festival qui se poursuit jusqu’au 31 juillet prévoit, notamment, un spectacle de l’artiste Zied Gharsa, un autre de la troupe de la Rachidia avec la participation de Sofien Zaidi, un spectacle international ” de Séville à Testour ” de Syrine Ben Moussa, une soirée algérienne avec Hamdi Bennani et un spectacle du Trio Flamenco d’Espagne.

Le programme sera clôturé par la proclamation du palmarès du festival et un récital de l’Orchestre national de musique dirigé par Mohamed Lassoued.

Avec tap

Print Friendly

Plus :  Event   Festivals   Kult   News






  • Envoyer