EFE Tunisie et le Fédération des TIC lancent un débat sur les nouveaux métiers de l’économie numérique

EFE-Tunisie et la Fédération des TIC lancent le débat sur les nouveaux métiers technologiques La Fondation Education for Employment (EFE-Tunisie) et la Fédération nationale des TIC relevant de l’UTICA, avec le soutien du MEPI, ont organisé, jeudi 21 Juillet 2016 à Tunis, une Conférence-débat intitulée « Soyons prêts pour les nouveaux métiers de l’économie numérique ! ».

efe2

Cet événement a réuni des personnalités du monde des nouvelles technologies et TIC, des chefs d’entreprise, experts et jeunes entrepreneurs IT autour de plusieurs panels de présentation d’expériences et de débat.

La séance d’ouverture de cette conférence-débat a été rehaussée par la présence de Noômane Fehri, ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Zied Ladhari, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle et Daniel H. Rubinstein, ambassadeur des Etats Unis d’Amérique à Tunis.

Le débatvise à mobiliser, harmoniser et accentuer les efforts des intervenants publics et privés pour l’amélioration de l’employabilité des jeunes dans le secteur des TIC, en investissant dans les compétences et en se préparant à la transition vers l’économie numérique et aux nouveaux besoins des entreprises. Une série de débats et des ateliers sectoriels, en prélude à la mise en œuvre d’un plan d’action commun, auront lieu dans les prochains mois, et ce en vue d’identifier les secteurs, les services et les industries qui sont touchés par la vague de digitalisation et les activités porteuses en matière d’éducation, de formation et de création de postes d’emploi.

Pour EFE-Tunisie, le secteur des TIC a un fort potentiel d’emploi

En 2014, la Fondation ‘‘EFE-Tunisie’’ a identifié, dans son plan stratégique 2014-2016, le secteur des TIC en tant que secteur prioritaire et porteur en termes de formation et d’emploi, vu son potentiel d’évolution rapide, la généralisation de l’économie numérique et l’émergence de nouveaux besoins et de nouveaux métiers dans les entreprises diverses. EFE-Tunisie a préparé dans son sens un plan d’action pour les prochaines années et a prévu plusieurs actions de partenariat et de coopération avec l’université, les institutions de formation et d’appui, les entreprises IT et les ministères concernés.

nfehri

Avec le soutien du MEPI, EFE-Tunisie amené, ces dernières années une enquête de recensement des besoins en formations complémentaires dans le secteur des TIC pour une meilleure employabilité des jeunes lors de leur insertion professionnelle dans le marché de l’emploi, et ce suite à une étude stratégique d’identification des secteurs porteurs en matière de formation et d’emploi en Tunisie.

Ceci a abouti, entre autres,à l’élaboration de programmes de formations technologiques pour améliorer l’employabilité des techniciens embauchés par les sociétés de développement de logiciels.

La Fédération nationale des TIC : des projets prometteurs en cours

Depuis octobre 2013, la Fédération nationale des TIC (UTICA), présidée par Kais Sellami, a lancé pour sa part plusieurs activités, plans d’action et projetsprometteurs en cours de mise en œuvre, en partenariat avec la SFI (Banque Mondiale) et les différentes parties prenantes en Tunisie, dont nous citons :

-La création d’un Observatoire des TIC, qui permettra d’identifier continuellement des données générales et spécifiques sur le secteur, en particulier les profils recherchés par les recruteurs et les marchés ainsi que la formation dispensée par les universités et les écoles ;

– La définition et la mise en place d’un référentiel de compétences en TIC qui offrira un cadre de travail adéquat et une efficience maximale dans un secteur en pleine évolution ;

– La mise en place d’un mécanisme de suivi et de validation du contenu de la formation répondant aux attentes des entreprises, conduisant à la création d’une “ICT Academy”.

Avec la nouvelle vague de l’Internet des objets, le Cloud Computing, les réseaux mobiles et la numérisation de l’économie et des entreprises, les différents secteurs de production et de services connaissent actuellement une profonde transformation dans les méthodes de travail, de nouveaux besoins en compétences, des défis d’ordre technologique et de nouveaux métiers à développer.

La Conférence-débat « Soyons prêts pour les nouveaux métiers de l’économie numérique !» a constitué ainsi une opportunité de réflexion, de sensibilisation, de mobilisation, d’échange d’expériences et de coopération entre les différentes parties prenantes pour une meilleure intégration des ressources humaines et adaptation aux enjeux de l’économie numérique.

Plusieurs thématiques autour des services et industries touchés par la digitalisation, les nouveaux métiers, l’écart entre les compétences et les nouveaux besoins, l’investissement dans le secteur des TIC, les principaux catalyseurs et obstacles de la transition numérique et les recommandations pour la prochaine étape, ont été ainsi traitées et analysées par les experts, les ONGs, les chefs d’entreprise, les spécialistes et cadres de l’administration.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   Tek   TopNews






  • Envoyer