Tunisie : Découverte d’un site archéologique qui remonte à l’époque “Alatrah” à Nefta

Des fouilles archéologiques ont permis de porter à jour dans la zone ouest de la ville de Nefta (Gouvernorat de Tozeur) un site dont la date remonte entre 80 à 100 mille ans avant JC, révèlent les résultats préliminaires auxquels ont abouti les experts. Ces fouilles ont été menées par un groupe d’archéologues de l’Institut national du patrimoine (INP) en coopération avec des chercheurs des Universités d’Oxford et de Londres (royaume uni) ainsi que de l’université de Sousse.

site-archeologique-nefta-tozeur

Ces fouilles ont été entamées depuis 2012 et se sont poursuivies jusqu’au mois de septembre 2016.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Nebil Kasmi professeur universitaire à l’Université de Sousse a précisé que le site remonte à l’époque “Alatrah” où l’on a retrouvé des fossiles de plusieurs animaux comme le cheval sauvage, le rhinocéros, l’autruche géante, le lynx, le lion, les bovins ainsi que des outils en pierre, remonte à l’époque “Alatrah”.

Selon ces premières données, il s’avère que ce site qui s’étale sur une superficie de sept hectares constitue le plus ancien des sites archéologiques de la préhistoire en Tunisie selon les propos de Mourad Chetoui, représentant de l’INP à Tozeur.

A la lumière de l’importance de cette découverte, le spécialiste en archéologie et membre de l’association de sauvegarde de médina de Tozeur, Dhaker Sila a souligné la nécessité de protéger ce site et d’œuvrer à le faire connaitre et à le mettre en valeur dans les plus brefs délais dès lors que la majorité des sites archéologiques dans la région du Djérid souffrent d’abandon et de manque de protection ce qui fait d’eux des sites exposés au saccage et au vol.

Print Friendly

Plus :  Actu   Kult   News






  • Envoyer