Appel à l’application du Budget Participatif dans toutes les municipalités tunisiennes

La municipalité de Ben Arous vient d’intégrer dans son budget communal de 2017, l’ensemble des projets décidés par ses citoyens  et qui seront exécutés dés l’année prochaine.

Cette annonce a été faite durant la dernière assemblée de la délégation spéciale de Ben Arous en présence des délégués de quartiers élus par les citoyens. Une décision effectuée d’abord, pour arrêter la liste définitive des projets votés par les citoyens durant les forums des quartiers de Ben Arous et ensuite, pour superviser l’exécution de ces projets dès leurs étapes administratives jusqu’à leur exécution finale.

budgetparticpatif

La municipalité avait consacré 50% de son budget d’investissement de 2017, pour le Budget Participatif donnant ainsi le pouvoir aux habitants de la commune de Ben Arous de décider des nouveaux projets de routes, de trottoirs, d’éclairage public et d’embellissement de la ville. Le montant  de ce budget participatif est le deuxième plus grand budget ouvert à la décision citoyenne en Tunisie après celui de Sfax en 2015.

« Les citoyens de Ben Arous ont démontré une grande conscience citoyenne et leur grande capacité à soutenir le processus de développement de leur municipalité. Ceci représente une nouvelle preuve qu’il est possible d’appliquer l’instrument du Budget Participatif dans toutes les municipalités tunisiennes. Les collectivités locales tunisiennes méritent de travailler avec des instruments de démocratie locale efficaces et durables » a déclaré le président de la délégation spéciale de Ben Arous, Seifallah Cherif.

Kamel Louhichi,  secrétaire général de la municipalité de Ben Arous, a soutenu que « grâce au Budget Participatif, la relation de confiance entre les citoyens et leur municipalité va s’améliorer et va contribuer au développement des projets locaux, ce qui permettra à la municipalité d’augmenter sensiblement non seulement les budgets des projets de proximité mais aussi les budgets relatifs aux développement économique et ceux relatifs au développement culturel , ce qui impactera positivement sur la vie des habitants de la commune de Ben Arous».

Application du Budget Participatif par toutes les municipalités tunisiennes

Les citoyens ont également exprimé leur grande satisfaction pour l’application du Budget Participatif par leur municipalité. Un des délégués de quartiers a expliqué que « l’instrument du budget participatif représente une véritable révolution au niveau du travail municipal, étant donné qu’il fournit beaucoup plus de garanties pour les citoyens en matière de confiance et de lutte contre la corruption et la mauvaise gestion que les autres mécanismes imposés aux municipalités depuis plus d’une année »

Dans ce contexte, Kouraich Jaouahdou, président de l’organisation l’Action Associative, qui a lancé le Budget Participatif en Tunisie depuis 2014 dans plusieurs municipalités tunisiennes, du nord au sud du pays, a souligné que « Le travail municipal constructif et moderne se base sur l’instrument du Budget Participatif et ce dans des milliers de communes dans le monde, et il est urgent aujourd’hui de former et d’encourager l’ensemble des municipalités tunisiennes non seulement à l’adoption définitive du Budget Participatif, mais surtout à son application correcte et exemplaire à l’image des douze (12) municipalités tunisiennes, diverses et variées géographiquement et financièrement, qui l’ont appliqué depuis 2014. Le succès du Budget Participatif dans les municipalités tunisiennes est un appel à  Riadh Mouakhar, ministre des affaires locales et de l’environnement, pour travailler sur l’application correcte et exemplaire du Budget Participatif dans toutes les municipalités tunisiennes. Nous avons été satisfaits de l’arrivée de certaines élites tunisiennes à la tête de certains ministères tunisiens ; ces élites doivent maintenant prendre des décisions dignes de leur niveaux techniques et scientifiques, en tirant le niveau des municipalités vers le haut, et ceci est réellement la responsabilité du ministère des affaires locales ».

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer