Tunisie – IVD: Auditions publiques des victimes des violations, rendez-vous avec l’histoire (vidéo)

Un fait historique en Tunisie! Des audiences publiques des victimes de violations et torture sous les régimes de Ben Ali et de Bourguiba ainsi que des témoignages des mères de martyrs de la révolution tunisienne ont été transmis en direct à la télévision tunisienne et plusieurs chaines privées.

instance-verite-et-dignite-auditions-publiques

Les premières auditions publiques des victimes de violations des droits de l’homme commises entre 1955 et 2013, organisées par l’Instance Vérité et Dignité (IVD) ont été diffusées jeudi 17 novembres 2016. A ce jour, plus de dix mille séances d’auditions ont été organisées à huit clos par l’IVD sur un total de plus de 65 mille dossiers déposés auprès de l’Instance.

Sept personnes ont témoigné jeudi, de leurs histoires. La première partie des auditions a été consacrée aux familles des martyrs de la révolution, tombés à Regueb, Kasserine et Tunis. Khaled Krichi a affirmé que les personnes qui ont présenté leurs témoignages, sont sélectionnées sur la base de quatre critères citant le type d’agression, la période, le critère géographique et l’approche de genre.

Près de mille personnes devront prendre part aux séances d’audition publique qui se dérouleront deux jours durant (17 et 18 novembre). L’instance Vérité et Dignité avait convoquée plusieurs présidents d’instances étrangères similaires ainsi que plusieurs diplomates des pays frères et amis établis en Tunisie.

Pour ceux qui veulent revoir ces auditions publiques enregistrées par l’Instance de la vérité et dignité, voici la vidéo de l’enregistrement :

Plusieurs ministres de l’actuel gouvernement ainsi que des personnalités politiques et nationales ont assisté à ces premières auditions à l’instar de Rached Ghannouchi, Abdelfatteh Mourou, Samir Dilou, Jilani Hammami, Houcine Abbassi, Hamma Hammami… Les trois présidents Béji Caîd Essebsi, Youssef Chahed et Mohamed Ennaceur étaient absents indique le président de la commission d’arbitrage et de réconciliation à l’IVD, Khaled Krichi.

D’après la présidente de l’IVD, Sihem Ben sedrine, ces auditions représentent un pas historique sur la voie du processus de la Justice transitionnelle et de la restitution d’une partie de la mémoire nationale.

Rappelons que l’’objectif de ces sessions était d’informer le public large sur les types de violations subies par les victimes, leur contexte historique et la nature de la violation. Les auditions concernent les violations commises entre 1955 et 2013. Une période que l’IVD a divisé sur 18 cycles correspondant aux crises et tensions qu’a connues le pays.

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Ness   Politik   TopNews






Une réflexion au sujet de « Tunisie – IVD: Auditions publiques des victimes des violations, rendez-vous avec l’histoire (vidéo) »

  1. Bonjour,
    Très louable, l’initiative de la traduction. Mais elle est très médiocre. On ne peut pas la supporter plus que quelques minutes. Et on décroche.
    Il faut impérativement refaire. il faudra écrire le texte; à lecture, éviter les hésitations : Heuuuu, heeee, eeee, euuuuu, êee, etc.
    Dommage !!!
    L’idéal serait de travailler avec un logiciel (type Adobe Premiere / Audition) qui permet de jouer sur le panoramique. Cela permettra de mettre le son original sur une voie et la voix du traducteur sur l’autre voie (stéréo).
    Ne pas oublier de traiter le son de la voix en éliminant la Sibillance et mettant un peu de compression.
    Bonne chance et Merci encore pour l’initiative.

  • Envoyer