Cartes Jeunes : D’autres services et avantages à partir de 2018

L’Assemblée des représentants du Peuple (ARP) a adopté mercredi le projet de budget du ministère de la jeunesse et des sports pour l’année 2017.

carte-jeune

Les discussions du budget ont porté essentiellement sur les dangers qui menacent les jeunes tunisiens, notamment le mauvais état des espaces réservés aux jeunes et des installations sportives, la désaffection de la vie publique, les dangers de la violence, de la drogue, de l’immigration clandestine, du terrorisme, de l’intégrisme et du suicide.

La ministre de la jeunesse et des sports, Majdoline Cherni, a affirmé que le ministère a pris plusieurs mesures exceptionnelles en faveur de ce secteur :

– Aménagement de 40 terrains et 7 salles de sport,

– Gazonnement de plusieurs terrains et l’équipement de quelques piscines à Gafsa, Sousse, à la cité sportive d’El Menzah et à Radès.

– Mise en place exceptionnellement de 39 maisons de jeunes, de 19 clubs ruraux, de 7 centres d’hébergement, tout en œuvrant à préparer les jeunes à passer de l’amateurisme au professionnalisme dans les différentes disciplines pratiqués dans les maisons des jeunes

– Mise en place des programmes participatifs avec la société civile et le ministère des affaires locales visant à protéger l’environnement dans les différentes régions du pays.

Concernant la carte jeune, la ministre a souligné qu’elle offrira à partir de 2018 plusieurs services aux jeunes détenteurs de ce document.

La ministre a précisé, d’autre part, que la Tunisie accueillera plusieurs manifestations sportives internationales, notamment le Mondial du mini foot, le championnat du monde de speedball et la coupe du monde des légendes de football.

“Nous œuvrons aussi à développer le pari sportif qui doit être au diapason de l’évolution technologique et envisageons l’adoption de l’outil du sport numérique e-dinar pour bénéficier des services sportifs et éviter le marché noir”, a-t-elle ajouté.

Elle a mis en exergue, par ailleurs, les efforts de son département en matière d’emploi des jeunes. La ministre a rappelé à cet égard la signature récente avec le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi ainsi que la fédération tunisienne de football d’une convention qui permettra à 500 jeunes diplômés des instituts de sport de conclure des contrats de formation et d’emploi.

Avec tap

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer