Sfax : Petrofac arrête de nouveau ses activités à Kerkennah

L’entreprise pétrolière britannique Petrofac a annoncé l’arrêt de ses activités à l’île de Kerkennah (gouvernorat de Sfax) à cause de la reprise des protestations et l’impossibilité d’évacuation des marchandises, a affirmé Nabil Jnifane, directeur du département social de la société mercredi 14 décembre 2016.


Des protestataires, qui n’ont aucun lien avec la société et ses activités empêchent depuis une quinzaine de jours les camions de l’usine transportant des quantités produites de condensat (gaz inflammable), a-t-il précisé au correspondant de la TAP.
Face à cette situation, l’entreprise a été contrainte d’interrompre sa production et de procéder au licenciement des ouvriers eu égard aux pertes qu’engendre le blocage des camions, a-t-il ajouté.
Un procès verbal avait été signé, au mois de septembre dernier, avec le gouvernement et les parties sociales pour la reprise des activités de la société et la fin des protestations. Toutefois les blocages se sont poursuivis.

La ministre de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables, Héla Cheikhrouhou avait confirmé, mercredi, que les activités de “PETROFAC” ont été bloquées.

PETROFAC, qui détient 45% des actions du projet d’exploitation de gaz à Kerkennah (Sfax), assure 12,5% des besoins de la Tunisie en gaz et approvisionne en électricité les gouvernorats de Sfax et ceux du sud tunisien.

Source/ TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer