RAJ Tunisie appelle à changer la loi 51

Le réseau alternatif “RAJ Tunisie” a appelé, jeudi, à remplacer la loi n°51-2006 relative à l’assurance maladie des jeunes diplômés au chômage, par une nouvelle loi qui prolonge cette couverture jusqu’à l’âge de 35 ans, au lieu d’une année uniquement.

La loi n°51 du 24 juillet 2006, relative à l’assurance maladie des diplômés au chômage, fixe le montant des frais d’accès aux prestations médico-sanitaires, ainsi que les modalités et procédures de souscription à l’assurance maladie des diplômés au chômage, actuellement d’une année à partir de la date d’obtention du diplôme.

Lors d’un point de presse tenu à Tunis, la présidente de RAJ Tunisie, Khouloud Tlili, a indiqué que cette loi n’apporte qu’une solution “partielle” et “non radicale” au problème, dans la mesure où elle n’offre aux jeunes diplômés qu’une couverture à court terme.

Elle a, par ailleurs, fait savoir que le réseau RAJ Tunisie vient de lancer, dans le cadre du projet “Universités alternatives de citoyenneté”, une campagne sollicitant le soutien des décideurs au papier politique visant à prolonger l’assurance maladie des diplômés au chômage jusqu’à l’âge de 35 ans.

RAJ Tunisie (Réseau Alternatif des Jeunes) est une association qui œuvre à faciliter l’accès des jeunes à leurs droits en leur donnant le pouvoir d’initier le changement et d’exercer leur citoyenneté de façon active et dynamique. Elle agit, également, pour l’amélioration des politiques de jeunesse et pour offrir aux jeunes l’opportunité de partager des expériences, des idées et des propositions d’actions communes.

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer