Raja Ben Slama : Il est important de numériser le patrimoine écrit à la BNT

La numérisation du patrimoine écrit à la Bibliothèque nationale (BNT) est un projet important et prometteur qui ne concerne pas uniquement la BNT, mais requiert le soutien de toutes les parties, a estimé Raja Ben Slama, directrice générale de cette institution nationale.

S’exprimant lors d’une rencontre de presse tenue, lundi, au siège du ministère des Affaires Culturelles, à l’initiative de la Direction générale du livre, Ben Slama a mentionné un budget de 50 millions de dinars alloué à ce projet qui sera réalisé sur une durée de cinq ans.

Elle a déclaré que la BNT a déjà fourni 250 mille dinars pour le lancement du projet alors que le montant restant sera versé en 2018 par le ministère des Finances qui prendre en charge le parachèvement de ce projet.

Les secteurs public et privé s’associeront à la réalisation de ce projet de numérisation du patrimoine écrit de la BNT qui devra fournir près d’un millier d’emplois, a-t-elle ajouté.

Selon la directrice générale de la BNT, une commission en charge de la réalisation de ce projet oeuvre à surmonter les obstacles qui se posent alors que les offres présentées seront évaluées dans deux semaines avant que les négociations ne soient entamées.

L’objectif de ce projet est de sauvegarder, promouvoir et exploiter le patrimoine culturel tunisien par les moyens modernes de gestion et de marketing et de créer une dynamique économique autour des industries culturelles à travers la création d’emplois et le développement des compétences des agents du secteur.

Le but étant aussi de faire de la Tunisie une destination dans le domaine culturel, numérique et documentaire et de renforcer son rôle d’acteur majeur dans la production de contenu culturel afin qu’elle ne soit pas uniquement un consommateur des cultures et sciences étrangères.

Un centre national pour la numérisation sera crée au sein de la BNT pour le traitement des données et documents afin qu’il soit un pôle international de rayonnement et de formation dans différents domaines de compétence.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des orientations de la transition numérique et les programmes d’avenir de la BNT, tels que la valorisation du patrimoine tunisien, le développement de la connaissance du livre et ses enjeux ainsi que la réhabilitation de la bibliothèque.

Un plan stratégique quinquennal (2016-2020) comprend la préparation d’un projet qui “contribue à la valorisation des monuments historiques dans la vieille Médina” précisément “Al-khaldounia” et “Attarines”, et à améliorer le travail de l’édition. Les éditeurs seront, en effet, obligés d’effectuer le dépôt légal ce qui devra remédier au retard dans la publication de la bibliographie nationale pour les années 2014 et 2015 et de resserrer la coordination dans le domaine de l’indexation.

Le plan quinquennal prévoit aussi l’amélioration des services offerts aux lecteurs et l’augmentation du nombre des bénéficiaires de la BNT en créant trois autres salles de lecture, dont l’une destinée au public, l’autre aux enfants et une autre pour les non-voyants baptisée “Salle Louis Braille”.

La villa avoisinant l’entrée côté Est de la BNT sera transformée en une maison d’hôte pour la réception des chercheurs et des écrivains, a encore annoncé Ben Slama réaffirmant la poursuite des encouragements aux particuliers afin qu’ils fassent don de leurs bibliothèques privées.

S’agissant de la valorisation du patrimoine et du développement de la connaissance dans les questions relatives au livre, des CD, des livres et une panoplie de matériels ont été produits et devront être exposés à la 33e édition de la Foire internationale du livre de Tunis (FILT).

Les différents espaces et salles de la BTN ont été baptisées des noms de sommités tunisiennes alors qu’a été ouverte la bibliothèque Al-khaldounia abritant le programme “Trésors vivants” qui jette la lumière sur les symboles du patrimoine matériel et immatériel tunisien.

L’organisation des séminaires et expositions se poursuit à la BNT en coordination avec des associations et institutions à l’instar des Archives nationales de Tunisie et l’Institut supérieur d’histoire du mouvement national.

Print Friendly

Plus :  Actu   Kult   News






  • Envoyer