Ericsson présentera sa plateforme 5G au Mobile World Congress 2017

Ericsson présente une plateforme 5G  destinée à répondre aux premiers besoins de cette technologie. Les communications évoluent rapidement avec des applications gourmandes en données, comme la réalité virtuelle et la réalité augmentée, accessibles en tous lieux. C’est pourquoi Ericsson est le premier à commercialiser des solutions permettant aux réseaux d’aujourd’hui d’évoluer facilement vers les réseaux de nouvelle génération.

La nouvelle plateforme 5G d’Ericsson comprend le cœur de réseau 5G, l’accès radio et le transport, associés à des solutions de systèmes d’information, des services de transformation et de sécurité. La 5G constitue une formidable opportunité pour les opérateurs.

D’après les estimations d’Ericsson, en 2026, le marché mondial devrait représenter 582 milliards de dollars US, les opérateurs télécom tirant partie de la technologie 5G pour réaliser la transformation digitale des différentes industries. Autrement dit, les recettes des opérateurs ont un potentiel de croissance de 34 % d’ici 2026. Dans une étude à paraître, Ericsson indique que pour les opérateurs, les secteurs de la fabrication industrielle et de l’énergie présentent les meilleures opportunités de création de revenu ou de développement grâce à la 5G.

Arun Bansal, directeur de la Business Unit Network Products d’Ericsson, explique : « Avec cette annonce, nous introduisons notre plateforme 5G en soutien de la formidable transformation des capacités réseaux qui s’amorce, permettant à nos clients de proposer des cas d’usage avancés et de nouveaux modèles commerciaux à leurs propres clients. C’est une étape importante pour aider les opérateurs à évoluer vers la 5G. »

« Nous sommes satisfaits des progrès réalisés par Ericsson pour favoriser l’arrivée sur le marché de la technologie 5G » indique Roger Gurnani, Chief Technology Officer de Verizon. « Nos expérimentations clients avec la technologie 5G dans 11 villes aux Etats-Unis marque une étape importante vers la nouvelle génération de services sans fil. »

Au cœur du réseau

Ericsson lance aujourd’hui sa première plateforme 5G Core system (cœur de réseau 5G) adaptée aux cas d’usage 5G grâce au « Network Slicing ». Ce «découpage» du réseau permet à un opérateur de fournir des réseaux virtuels dédiés dotés de fonctionnalités spécifiques, à un service ou un client,  sur un réseau commun.

 

Dès aujourd’hui, cela rend possibles certaines utilisations de la 5G, grâce auxquelles les opérateurs peuvent saisir des opportunités de croissance. Ericsson introduit ainsi dans son portefeuille 5G core system des solutions et des applications innovantes :

  • Des solutions de « network slices » (tranches de réseaux) fédérées accessibles sur le réseau utilisé en itinérance 5G. Cette technologie permettra à un opérateur de fournir un service de réseau mondial, garantissant aux entreprises de ne pas avoir besoin de passer des accords individuels avec de multiples opérateurs pour obtenir un service à l’échelle mondiale.
  • La gestion du « network slicing », afin d’automatiser l’activation des services et d’assurer la qualité de service souhaitée, de réduire les coûts et de gagner en rapidité de mise à disposition sur le marché.
  • Des règles de contrôle et de gestion des données utilisateurs 5G pour le « network slicing », afin de notamment garantir l’intégrité des données et la qualité de service.
  • Un cloud distribué pour faciliter les applications à faible latence, comme la reconnaissance faciale en temps réel, en rapprochant de l’accès les applications et les charges. De plus, le cœur de réseau paquet 5G permettra une complète séparation des données de contrôle et utilisateurs, ainsi que des capacités et des débits utilisateurs sans précédent.
  • Des services de transformation 5G pour assurer la migration du réseau et des opérations vers un cœur de réseau 5G, virtualisé et fondé sur un modèle opérationnel automatisé.

Deutsche Telekom, Ericsson et SK Telecom ont réalisé une démonstration réussie, en construisant le premier réseau de test 5G intercontinental  où des « tranches » de réseau ont été rendues disponibles par chacun des opérateurs.

Ces nouveaux produits s’appuient sur les fondements qui ont déjà marqué les débuts vers la 5G, avec la virtualisation, des fonctions matérielles étant intégrées à des plateformes d’infrastructure cloud comme des centres de données. La virtualisation des fonctions réseau (NFV) et le Software Defined Network (SDN) seront utilisés pour la mise en réseau, la programmabilité et l’automatisation, conférant aux réseaux une meilleure évolutivité. De plus, le portefeuille actuel d’Ericsson, qui regroupe la gestion des données utilisateur, un cœur de réseau paquet et une architecture IMS (IP MultimediaSubsystem) est mis sur le cloud pour soutenir de nouveaux cas d’usage.

Le premier portefeuille au monde de solutions d’accès radio et de transport 5G

En termes de radio et de transport, Ericsson ajoute des radios NR (New Radio) 5G moyenne et haute fréquence à la première radio NR 5G au monde lancée l’an dernier. Disposer de radios pour toutes les gammes de fréquences sera bénéfique pour les communications 5G à l’international. Ce portefeuille de radio 5G sera le premier à supporter la nouvelle interface fronthaul 5G standardisée (eCPRI).

Le support de ces nouvelles opportunités commerciales et applications impliquera de pouvoir fournir sur tout le réseau des téra-octets de données. Pour assurer les capacités de transport réseau indispensables, Ericsson présente également des solutions de transport optimisées : une solution MINI-LINK qui permet d’atteindre une vitesse de 10 Gbps, et de nouveaux produits routeur et fronthaul sur rail.

Ericsson innove également sur la voie de la 5G via des réseaux LTE et des solutions LTE de 1 Gbps. De nouveaux produits viennent compléter l’Ericsson Radio System, déjà primé. Ils augmenteront l’efficience énergétique et spectrale des réseaux 4G et amélioreront la couverture applicative. De plus, les nouvelles radios créeront des réseaux LTE 1 Gbps rapides.

Daniel Staub, Directeur Joint Mobile Group de Swisscom, indique : « Le nouveau portefeuille 5G d’Ericsson crée de nouvelles opportunités. Alors que nous faisons nos premiers pas vers la 5G, la nouvelle radio à quatre émetteurs-récepteurs et large bande d’Ericsson nous aidera à gagner en vitesse sur la 4G. Avec cette solution, Swisscom reste le leader technologique et offre une meilleure expérience client. »

Ken Rehbehn, Analyste principal Mobile Infrastructure de 451 Research, explique : « En accédant à une large gamme d’unités radio NR, à des capacités ultra-performantes de traitement des bandes de base et à un ensemble complet d’options de transport, les opérateurs ont désormais les moyens de déployer d’importants réseaux d’essai afin d’analyser les opportunités et les caractéristiques opérationnelles de la 5G. C’est là une étape cruciale, qui renforce la confiance des opérateurs et aide tout le secteur à évoluer vers la 5G. »

Ericsson au Mobile World Congress 2017

Un avenir prometteur nous attend avec la digitalisation. Du 27 février au 2 mars à Barcelone, Ericsson présentera  une approche collaborative et des solutions innovantes pour réussir dans ce domaine.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   Tek   TopNews






  • Envoyer