Sicca Jazz 2017 : Paco Séry et Labess ont mis le feu à La Kasbah d’El Kef (Photos)

La 3ème édition de Sicca Jazz a débuté officiellement avec les concerts du Jeudi 16 mars 2017 et des prestations remarquables de Paco Séry et le Groupe Labess. Les festivités ont précédé, la veille, au cœur du centre-ville d’El Kef avec ‘El Fazâa’. La Aissaouia, des troupes folkloriques de “Ouled Makhlouf”, et des animations ont envahi la place Sicca Veneria sous un haut dispositif sécuritaire.

La première soirée de l’épisode 3 de Sicca Jazz, tant attendue par les habitants du Kef mais aussi des riverains et visiteurs venus de loin pour se délecter du meilleur de la musique Jazzy et influences Jazz venus du monde, s’est déroulée sous un grand chapiteau installé à La Kasbah.

Une Kasbah, bien entretenue à l’occasion, bien propre et dont les moindres recoins ont été aménagés pour accueillir spectateurs et invités. Elle a abrité aussi des stands destinés aux expositions des artisans et plusieurs amis du festival.

Les animations ont débuté bien avant le concert, dehors avec les fans, majoritairement jeunes, attendant impatiemment l’ouverture des passages à l’entrée de la Kasbah tout en chantant les tubes du groupe Labess.

Le concert qui devait normalement débuter vers 19h n’a finalement commencé que vers 20H30, un retard dû à des problèmes techniques souligne les organisateurs du festival et son directeur Ramzi Jebabli.

Paco Séry et Cheikh Tedian Seck inaugurent Sicca Jazz 2017

La première partie du concert fut animée par le batteur et percussionniste venu du Côte d’ivoire Paco Séry et sa troupe. Ce géant de la percussion a collaboré notamment avec les icones du jazz comme Nina Simone et Eddy Louiss. Le musicien portait à l’occasion des chaussures Led qui scintillaient aux rythmes de ses mouvements sur les pédales de la grosse caisse.

Accompagné de musiciens talentueux qui ont excellé lors de prestations solo, notamment son guitariste, le concert de Paco Séry était mené par ses chanteuses qui ont chauffé la salle et fait bougé les jeunes spectateurs.

Le musicien a invité sur scène le chanteur malien  Cheikh Amadou Tidiane seck. Ce dernier a fait une entrée remarquée en chantant l’air de ‘Sidi Mansour’ repris bien évidement en chœur par le public. Le finish s’est fait en dansant, après une heure de prestation, Paco Séry a mis debout les premières rangés pour les faire bouger aux rythmes brûlants et incessants de sa batterie.

Le groupe Labess on stage

Le groupe Algérien Labess et son leader le chanteur Nedjim Bouizzoul ont animé la deuxième partie de la soirée, qui a démarré tard à 22 H 30, après des ajustements techniques (la prestation devait débuter selon le programme vers 20 H). Le leader du groupe a choisi de commencer le concert avec une chanson hommage à la ville d’El Kef « Jbél El Kef » (Les montagnes du Kef).

Labess propose une musique fusion de genres, puisant dans le répertoire traditionnel nord-africain, le mêlant à la rumba, la musique gitane et le Flamenco. Le groupe Labess a enchaîné avec le meilleur de ses tubes, des titres de son dernier album « La route », et proposé à un public enthousiaste notamment son morceau nostalgique « Ya Denya » et l’incontournable « Babour Ellou7 ».

Les festivités continuent au Kef dans le cadre de la 3ème édition de Sicca Jazz du 16 au 19 mars 2017 avec les concerts suivants :

Vendredi 17 mars 2017: Le saxophoniste franco-tunisien Yacine Boularès / Groupe Autostrad (Jordanie)
Samedi 18 mars 2017:  Le pianiste Moncef Genoud (tuniso-suisse)/ Seun Kuti & Egypt 80 (Nigeria)
Dimanche 19 mars 2017 : Kenny Garrett (USA)

Sara Tanit

Lire aussi :

Festival Sicca Jazz 2017 : 3ème édition du 15 au 19 mars au Kef (Programme) #mechi ?

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu   Kult






  • Envoyer