Les nouvelles orientations stratégiques du Centre National du Cinéma et de l’Image C.N.C.I

 

En Juillet 2017, la nouvelle direction générale du Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI) après avoir entamé une stratégie de coordination et de collaboration avec les structures nationales concernées, a commencé à mettre en œuvre des orientations stratégiques nouvelles basées sur un plan de réorganisation globale et des relations de coopération avec les institutions internationales homologues ou œuvrant dans le domaine du cinéma et du digital créatif, et ce par :

–          Organisation d’un groupe de travail pour étudier et mettre en exergue une trajectoire juridique qui clarifie les engagements et les principales missions du centre, et ce, suite au communiqué publié par le ministère des affaires culturelles paru le 02 Août 2017. L’objectif est de proposer les 2 modifications à porter aux décrets régissant la cinématographie tunisienne.

–           Lancement et mise en exécution de deux projets de coproduction francotunisienne:

1/ Tunisia factory qui est un concept original d’écriture, de développement et de production de court-métrages initié en 2012 par Dominique Welinski en partenariat avec LA QUINZAINE DES REALISATEURS lors du festival de Cannes. Elle s’adresse aux jeunes réalisateurs de par le monde qui travaillent sur leur premier ou deuxième long métrage. Chaque année l’organisation de La Factory est dédiée à un pays différent.

2/ Le fonds bilatéral d’aide à la coproduction d’œuvres cinématographiques franco-tunisiennes qui est destiné à accorder des subventions à des projets d’œuvres cinématographiques entrant dans le cadre de l’accord de coproduction « accord cinématographique francotunisien » conclu le 16 novembre 1994 entre la France et la Tunisie. L’aide est réservée aux projets d’œuvres cinématographiques, quel qu’en soit le genre (fiction, animation, documentaire) d’une durée égale ou supérieure à soixante minutes.

–           Déménagement du siège du CNCI dans les locaux de la cité de la culture, un quartier encore en construction, qui permettra au CNCI de regrouper ses activités dans les différentes structures plus adaptées (salles de cinéma, cinémathèque, salle de conférence, etc).

–            Projet d’organigramme du CNCI : A la suite d’un travail de réflexion engagé au sein de l’établissement, pour faire évoluer l’organisation du CNCI, un nouvel organigramme est en cours de proposition ; Ce dernier répond à trois objectifs, visant à adapter l’organisation interne, aux orientations retenues dans le cadre du futur contrat d’objectif et de performance en cours de finalisation :

1/ Plus de transversalité, de lisibilité et de collégialité,

2/ Meilleure valorisation des métiers,

3/ Meilleure affirmation du caractère stratégique de l’action de l’établissement auprès des professionnels.

Cet organigramme annonce également la création de la direction du digital créatif au sein du CNCI qui sera au diapason de tous les métiers relevant de l’industrie digitale et des applications en temps réel (transmédia, multimédia, jeux vidéo, réalité virtuelle, etc).

–           Nouveaux projets numériques : Digital House et Cinéma House qui visent à proposer différents espaces, complémentaires dans leur démarches et qui se renvoient les uns aux autres présentant une opportunité inédite aux professionnels de pouvoir synchroniser et actualiser en permanence leurs créations et les nouvelles tendances du marché en matière de 3D et de Gaming.

–          L’intromission pour l’établissement de relations de coopération et de collaboration avec les établissements homologues dans les pays-frère et les pays amis : le Maroc, la France, l’Algérie, l’Argentine. Outre la mise en application des accords de coproduction bilatéraux déjà établis.

–          Elaboration d’un plan de formation qui vise au nivellement des ressources humaines du CNCI et de répondre aux besoins évolutifs du secteur de l’industrie cinématographique et du digital créatif.

–          Parrainer le débat sur le statut des freelancers dans le secteur du cinéma et également dans l’industrie digitale créative.

Le Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI) a été crée par la promulgation du décret loi n° 86/2011 en date du 13 Septembre 2011.

Au sens du dit décret loi, le CNCI est un établissement public à caractère non administratif ayant la personnalité juridique et doté de l’autonomie administrative et financière.

Le décret n° 753/201 en date du 2 Juillet 2012 portant sur l’organisation administrative et financière du CNCI, a doté cet établissement d’une direction générale, d’un conseil des orientations stratégiques et de prospection et d’un conseil d’établissement.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   News






  • Envoyer