Médias > Actu

Migalo et Bahta défigurés sur Tunisie 7

Khali9a TV sur le web, Seyes Khouk sur Mosaique FM ou Lassaad Sans Plomb dans «2050». Pour la CAN, le concept glisse dans la peau des guignols dans une émission sportive sur «Tunisie 7». Sauf que Migalo et Bahta y perdent leur crédibilité !

Après avoir été exporté du web à la radio, sous le slogan «Seyes Khouk», voici que le concept de Khali9a TV passe à la télé. Une véritable consécration, donc, pour les personnages Bahta et Migalo et leur créateur Wassim Herissi. Après le franc-succès enregistré sur Mosaique FM, voici que «Stade 7», la nouvelle émission quotidienne concoctée par Cactus Prod et dédiée à la Coupe d’Afrique des Nations leur consacre une rubrique. Plus que jamais les khalayeq (NDLR : pluriel de khali9a) ont le vent en poupe. Même s’ils se sont déguisés pour l’occasion, et n’ont désormais de khali9a que le nom. Les guignols de «Stade 7» ont en effet été affublés de costards de circonstance, plutôt BCBG. C’est qu’un passage télé, dans nos contrées, obéit à certaines règles, plutôt pesantes, en l’occurrence. Quitte à faire perdre à Bahta et Migalo tout le piquant qui faisait leur charme. Les marionnettes façon Guignols de l’Info, que l’on aurait imaginées plutôt en street wear, avec casquette, baskets et survêt se retrouvent en flagrant décalage avec leur image.

Le concept, reposant sur des personnages au lexique trash venus tout droit d’un milieu populaire, a été clairement malmené pour sa déclinaison télévisuelle. L’incohérence est claire, la fausse note saute aux yeux autant qu’aux oreilles. Si nos bons vieux khalayq n’ont pas perdu leur argot au passage, leur crédibilité, elle a sans doute été oubliée… aux vestiaires. Leurs traits de caractères, leur voix ainsi que leur vocabulaire se veulent témoins de profils issus des quartiers chauds. Bahta et Migalo se sont forgés une identité certes caricaturale mais reflétant la réalité des bas-fonds de notre société. La proximité de la masse a fait le succès du concept dans le média de masse par excellence en Tunisie, à savoir la radio FM. Selon le département web de Mosaique FM, la rubrique «Seyeskhouk.tn» du site officiel de cette radio privée a été visitée 376 328 fois durant le mois de décembre, d’après les statistiques de Google Analytics.

Bahta et Migalo, en tenue BCBG, perdent la crédibilité et la proximité qui ont sculpté leur succès médiatique. La touche d’autodérision et d’humour décalé les quittent dès qu’ils se glissent dans les vestes et les chemises classiques. «Stade 7», émission sportive animée par Moez Ben Gharbia, leur donne une image non-conforme à leur attitude. Autant le dire, la réputation de Bahta et Migalo risque d’en prendre un sacré coup. Même si les sketches de Wassim Herissi même en version télévisuelle restent sous le toit de la même maison mère, à savoir Karthago. Mosaique FM et Cactus Prod faisant somme toute partie du même groupe.

Adaptés des cultissimes «Guignols de l’info», de Canal+ les khalayeq de «Stade 7» ne semblent pourtant avoir tiré les leçons de leur référence. A titre d’exemple, l’image et le concept de Monsieur Sylvestre, personnage phare de l’émission de Canal+, sont d’une cohérence exemplaire. Caricature de Sylvester Stallone à l’origine, ce personnage phare incarne la puissance américaine, le capitaliste par excellence. Le choix n’est pas anodin. Le personnage de Rambo, incarne le héro à l’américaine, le GI invincible. Les Guignols de Canal+, eux, ont compris l’évident rapport entre le son et l’image, le discours et la marque. La prise en compte du lien entre discours et image par l’équipe de «Stade 7» est absolument nécessaire. Pour que notre khali9a national ne soit pas… balafré!

Thameur Mekki

Lire sur le même thème :

Tunisie : Seyes Khouk attitude
Tunisie : La série «2050» en DVD, gare aux pirates !
Tunisie : Khali9a chez Mosaique FM
Tunisie : Web TV pour Khali9a