Médias > Actu

Tunisie : Le premier cinéma 3D a ouvert ses portes

© tekiano.com | Mercredi, 27 Janvier 2010 01:00 | Mots clés : 3D cinéma 3D cinéma magic show Hafedh Ghamgui riadh Ghamgui tunisie cité nasser

Un cinéma 3D de quartier a ouvert ses portes, à Tunis. Une initiative lancée par deux frères ingénieurs. Une expérience unique en son genre. Avis aux pirates : les films en 3D ne peuvent êtres filmés !

Situé au beau milieu de la Cité El Nasser, le  3D Magic Show est un cinéma 3D de quartier qui vient à peine d’ouvrir ses portes. Complètement différent du cinéma traditionnel, la 3D offre des sensations jamais ressenties auparavant, rendant l’immersion quasi- totale. Mais le plus intéressant, c’est qu’il s’agit de l’un des rares cinémas 3D en Afrique. Une première en Tunisie !

Une technologie peu connue en Tunisie

C’est à Hafedh et Riadh Ghamgui, deux frères passionnés de cinéma, que l’on doit cette initiative. Le premier, est ingénieur en télécommunication et gérant de la boîte. Le second est ingénieur en informatique et associé de son frère.

«Ce qui a été le plus difficile au début, c’était de pouvoir importer le contenu, 100% étranger. Car il faut savoir qu’il existe deux sortes d’animations : des séquences assez courtes que l’on retrouve d’ailleurs dans la plupart des parcs d’attraction genre Disneyland … et les longs métrages en 3D qui sont disponibles uniquement dans des salles spécialement aménagées comme Avatar, Les mouches de l’espace, voyage au centre de la terre… 3D Magic Show offre les deux en même temps ! » Souligne Hafedh, d’un air jovial.

D’ailleurs, celui-ci met en évidence le côté novateur de ce projet qui ambitionne surtout de faire découvrir cette toute nouvelle dimension du cinéma en Tunisie. «En temps normal, le Tunisien n’est pas un grand cinéphile, contrairement à ses voisins marocains, ou égyptiens qui s’intéressent beaucoup plus au cinéma et de ce fait, y vont bien plus souvent. En Tunisie, on préfère généralement aller louer un DVD ou au mieux, graver des films piratés dans la boutique du coin. Tout est une question de mentalité» renchérit-il.

De plus, vu que la 3D est quasi-inexistante en Tunisie, «on assiste à  un véritable problème dû au manque d’informations» dixit Hafedh, qui nous raconte l’anecdote suivante : « Un jour, un homme est entré dans le local et voulait acheter des lunettes. Il me prenait tout bonnement pour un opticien. Il est clair qu’il y a encore du chemin à faire pour faire connaître la 3D dans notre pays».

Et quand on lui demande quel sont les motifs qui l’ont amenés à ouvrir cette salle de cinéma qui, d’ailleurs, n’est pas très grande puisqu’elle ne contient pas plus de 13 places, il répond enjoué « Tout d’abord, il y a le côté pratique de la chose, car ce que je propose, c’est avant tout un show destiné essentiellement à un public restreint : groupe d’amis, cadre familial, travailleurs dans une société…Ce qui implique moins de tension et surtout moins d’entretien, vu que le matériel est assez onéreux».

Les prix des tickets d’entrée sont adaptés et modulables selon le nombre de personnes constituant les groupes. Mais ils peuvent varier selon les films nous explique notre homme, car c’est surtout la licence qui demeure chère, comme celle d’Avatar, le film qui a véritablement propulsé la 3D. «Sa Licence d’exploitation sera en principe disponible d’ici quelques mois. Mais en attendant, nous proposons tout un programme actualisé chaque mois» lance Hafedh.

Vient ensuite le côté ludique car la salle  3D Magic Show propose non seulement des films en 3D mais également des jeux vidéos (on en compte actuellement 4 jouables sur un PC), des films en 2D et même la possibilité de visionner des galeries photos comme celle de Sidi Bou Saïd qui donne une toute autre vision du petit village bleu et blanc.

Votre mariage en 3D

Et ce n’est pas tout, car le matériel spécialisé de notre ingénieur offre d’autre services : la possibilité de prendre n’importe quelles photos, y compris des portraits, le tout en 3d !

«On propose actuellement ce nouveau service qui donne la possibilité de se faire photographier en 3D. On pourra par exemple accrocher sa photo dans son salon et l’admirer avec des lunettes en carton. D’ici deux mois, il sera même possible de se faire filmer en 3D ! Original, pour une fête comme un mariage!» ajoute notre ingénieur avec enthousiasme, qui nous fait également remarquer qu’avec ce type de matériel, le problème du piratage dans les salles est résolu étant donné que les films en trois dimensions ne peuvent êtres filmés !

Pour conclure, notre homme se dit ouvert à toutes les propositions, du moment qu’elles touchent à l’univers de la 3D «Je recherche actuellement des ingénieurs, techniciens ou autres spécialistes dans la réalisation de films 3D. Et croyez moi ca ne court pas les rues ! Même les producteurs de cinéma sont les bienvenus : tourner un film 100 % tunisien en 3d, ce serait vraiment très intéressant!». 

Mais en attendant, si vous voulez vivre une expérience unique en son genre, vous pouvez d’ores et déjà aller faire un petit tour du côté de la Cité Ennasser à cette adresse. La 3D à la tunisienne vaut le détour.

Samy Ben Naceur