Ness > Réseaux sociaux

Amina, la représentante de Femen Tunisie témoigne

 

La première jeune femme tunisienne à revendiquer son appartenance au mouvement Femen Tunisie sur les réseaux sociaux et qui se prénomme Amina vient de faire un témoignage pour la chaine Youtube d'Al Jadal.tn, dans laquelle elle parle de ses interactions avec le mouvement Femen international.

Ayant subi plusieurs attaques, la jeune femme a tenu à s'expliquer. Elle considère que son geste est symbolique et n'a pas pour objectif d'offenser les Tunisiens. Elle se défend d'être majeure, qu'elle va continuer à poster des photos et qu'elle est libre de le faire et participera même à des manifestations.

twitter-14032013-01

D'autre part, le mouvement a déclaré dans sa page Facebook qu'il n'y aurait pas de manifestation des Femens Tunisie le vendredi 15 mars à Tunis, en réponse à l'article publiée dans le journal Al Mejhar.

Les réactions des internautes oscillent entre le soutien de l'action et l'indignation. Beaucoup considèrent que les agissements de ce collectif n'aide en rien le féminisme mais constitue au contraire une action réductrice tandis que d'autres voient ces agissements comme un signe de courage et une parade à l'intégrisme religieux et l'imposition du niqab. Cependant, est-il nécessaire d'aller d'un extrême à un autre ?

S.B.

Lire aussi :

Le Mouvement Femen en Tunisie !