La génération Labib regrette la mascotte

 

Lors du point de presse tenu vendredi 13 mars, Mme Mamia El Banna, ministre de l’environnement, a annoncé la décision de faire disparaître Labib. La génération Labib tente de résister…

labib-160412Crée en 1992 par Chedly Ben Khamsa, le Fennec était le symbole de la protection de l’environnement en Tunisie. Beaucoup de campagnes de sensibilisation dans les écoles, à la télévision, sur les ondes radiophoniques, des statues du Fennec partout dans le pays, Labib a marqué toute une génération.

Vendredi 13 mars, la ministre de l’Environnement annonce sa décision de faire disparaître ce symbole, trop lié à l’ancien régime à ses yeux. «Le système de Labib a échoué» justifie-t-elle.

Aussitôt, les réactions ont afflué sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, le hashtag Labib fait rapidement son apparition. « #Labib fait partie de mon enfance, l’enfance de toute une génération, et il a marqué cette période de ma vie » confesse @zeineb. _ak. «Ironie du sort, #Labib, écolo jusqu’au bout, aura pour dernière demeure une décharge municipale.» poste @MoezBaz. « #Labib est désormais un objet collector, ça risque de monter très haut sur #ebay » ironise @Karim2k. « #Labib, notre ami de toujours nous quitte à jamais. Adieu, je t’aime… Adieu Labib» regrette @asfourahorra.

Mêmes réactions sur le réseau social Facebook, où une page lui rendant hommage et dénigrant la décision de Mme El Banna a été créée le même jour.

Dimanche 15 avril, le réalisateur, Néjib Belkadhi part à la rencontre de Chedly Belkhamsa, créateur de la mascotte, pour un retour sur l’histoire de Labib. Belkhamsa revient sur la naissance de Labib, les premiers croquis de sa création, mais aussi tout ce qui s’en est suivi en termes de corruption, notamment avec Mohamed Mehdi Mlika, ancien ministre de l’environnement (1992-1999) «qui en a bien profité pour se remplir les poches», selon lui.

{youtube}-h70OdDdwM4{/youtube}

Enfin, Tekiano rend également hommage à Labib avec la chanson groupe Zemeken «Ena Esmi Labib» (Je m’appelle Labib) :

{youtube}C0LMVOA9WJ8{/youtube}

 

S.S

A Lire :

Tunisie : Les politiques et Twitter

Tunisie: la journée nationale pour la liberté d’Internet divise la toile

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Reseaux Sociaux   TopNews






Une réflexion au sujet de « La génération Labib regrette la mascotte »

  • Envoyer