L’universitaire Hayet Omri remporte la médaille d’or des olympiades des jeunes inventeurs 2013

 

La trentaine, Hayet Omri, universitaire, chercheuse et inventrice, vient de se distinguer, en remportant la médaille d’or des Olympiades des jeunes inventeurs 2013, organisées à Hammamet du 22 au 24 février par l’Union européenne et auxquelles ont participé plus d’une centaine d’inventeurs et d’inventrices arabes, africains, dont 50 européens.

Enseignante à l’INSAT en tant qu’assistante contractuelle, depuis deux ans déjà, Hayet Omri possède sa propre association scientifique «@Valeur» et s’active en tant que membre dans plusieurs associations scientifiques européennes et autres.

Elle a à son actif quatre inventions dans le domaine de la chimie organique sanctionnées par des brevets d’invention, la dernière datant de février 2012, et grâce à laquelle elle a remporté le prix de la meilleure invention.

Tous ces travaux relèvent du développement de l’acide phosphorique purifié aux retombées économiques importantes au niveau de la diminution des coûts des techniques utilisées dans l’obtention de l’acide phosphorique pur.

Née à Regueb, elle y a poursuivi brillamment ses études primaires et secondaires avant de suivre ses études supérieures à l’INSAT où elle a obtenu une maîtrise et un master en ingénierie chimique industrielle en 2007. Etudes couronnées par l’obtention d’un doctorat en chimie appliquée avec mention très honorable, le mois dernier.

Son ambition est de poursuivre ses recherches et de cultiver son esprit d’inventrice en continuant à relever les défis «à l’image de la femme tunisienne qui se distingue par sa volonté de réussite dans tous les domaines de la vie», affirme-t-elle.

Source : La Presse

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   News






  • Envoyer