Les pays qui censurent Facebook dans le monde

 

Fort de ses 1,2 milliard d’utilisateurs, le réseau social de Mark Zuckerberg peut se targuer d’être tout simplement le service web le plus utilisé au monde. Mais dans les faits, il n’est pas accessible dans tous les pays. Blocage, contrôle de l’information et censure… Voici la liste des pays qui interdisent ou censurent Facebook.

La Corée du Nord

Pays le plus fermé au monde, la Corée du Nord contrôle l’accès au reste de la planète. Internet y est donc interdit. Impossible de vous connecter à Facebook ou à quoi que ce soit d’autre. Les rares Nord-Coréens présents sur Internet sont des expatriés.

La Chine

Internet existe en Chine, mais il est très contrôlé. Vous avez accès à un internet d’Etat où la liberté d’expression n’existe quasiment pas. Si des réseaux sociaux comme Weibo (l’équivalent de Twitter en Chine) sont très populaires, il est en revanche impossible d’accéder à Facebook, Twitter ou Youtube. Il est tout de même possible de consulter ces sites par VPN (réseau privé virtuel), qui vous permet d’utiliser un accès Internet via un autre ordinateur (en dehors de la Chine par exemple) et ainsi contourner la censure.

L’Iran

L’Iran semble se détendre depuis l’élection du modéré Hassan Rohani. Dialogue avec les Etats-Unis, utilisation de Twitter, légers assouplissements… Mais les réseaux sociaux restent interdits. Mahmoud Vaezi, nouveau ministre des Télécommunications, a déclaré récemment pour démentir les rumeurs naissantes de “légalisation” : «Il n’est pas prévu que ces réseaux sociaux soient légalisés».

L’Arabie Saoudite

Internet y est strictement contrôlé. Votre compte Facebook doit être approuvé par la monarchie. Autant dire que vous n’avez quasiment aucune chance de pouvoir vous y inscrire.

La Birmanie

Si le régime totalitaire assouplit très légèrement son étau sur sa population depuis deux ans, il n’en demeure pas moins qu’Internet (qui n’existe que depuis 2000) est contrôlé par la junte militaire. Difficile d’y accéder, sauf en contournant la censure. Ce que feraient environ 300 000 Birmans.

La Syrie

Si le régime de Bachar El-Assad s’évertue à censurer Internet et Facebook en pleine période de guerre, certains Syriens arrivent tout de même à contourner cette censure et à s’exprimer en ligne.

Le Bangladesh, le Vietnam et le Pakistan

Si Internet et Facebook sont accessibles dans ces pays, l’Etat peut à tout moment interdire à la population entière ou à certaines personnes d’y accéder pour diverses raisons, qui vont de la censure pure et simple au contrôle de l’information en passant par des motifs “blasphématoires”.

 

Source : Yahoo.fr

Print Friendly

Plus :  Net   News






  • Envoyer