Qui a volé la statuette “Ganymède” du musée paléo-chrétien de Carthage ?

 

ganymedes-130“Ganymède”, une pièce unique et d’une valeur inestimable datant du 5ème siècle, a été volée vendredi soir, du musée paléochrétien de Carthage, a déclaré Adnane Louhichi, directeur général de l’Institut national du patrimoine (INP) à Tunis à l’Agence TAP.

Le vol par effraction, a-t-il expliqué, “s’est déroulé dans la nuit du vendredi 8 novembre” précisant que “trois gardiens se relaient pour assurer la surveillance du musée, du matin au soir”.

Aussitôt avertie samedi matin, la police technique est intervenue et une enquête a été ouverte dans ce sens. Vu qu’il s’agit d’une très belle pièce maîtresse, toutes les parties concernées ont été averties, notamment la police de frontières, la douane, les aéroports tunisiens et Interpol.

D’une hauteur de 49 cm, la statuette en marbre blanc de “Ganymède” avec Jupiter sous forme d’un aigle sur l’épaule gauche représente l’amant de Zeus (le Roi des dieux dans la mythologie grecque) et l’échanson des dieux (officier chargé de servir à boire à un roi, un prince ou tout autre personnage de haut rang).

La statuette est considérée comme une œuvre emblématique du musée d’art paléochrétien, un petit musée installé suite aux fouilles effectuées dans les années 1970 et 1980, dans le cadre de la campagne internationale de l’Unesco destinée à sauver le site de Carthage de l’oubli et de mettre en œuvre une connaissance scientifique des vestiges susceptibles d’être exploités.

Ce musée couvre les périodes romaines et paléochrétiennes, particulièrement du 5ème siècle jusqu’au début du 8ème siècle après J-C.

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer