Ateliers sur la déontologie journalistique et la médiation

 

medias-250412L’UNESCO et la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) organisent, les 3 et 4 décembre 2013, des ateliers sur la déontologie journalistique et la médiation. Cette formation intervient dans le contexte de la transition démocratique en Tunisie et concernera 20 rédacteurs en chef et directeurs de l’information de radios et de télévisions tunisiennes.

Répondre aux exigences professionnelles du métier et transmettre une information de qualité

«Ces ateliers sur les questions déontologiques revêtent désormais une importance capitale si l’on veut réguler le paysage audiovisuel en Tunisie», a déclaré Nouri Lajmi, président de la HAICA, avant d’ajouter : «La HAICA, avec le soutien de ses partenaires, dont notamment l’UNESCO, entend inculquer la culture de régulation et d’autorégulation afin que les médias puissent répondre aux exigences professionnelles et éthiques du métier et assurer une information de qualité».

Le respect des règles déontologiques

Les ateliers, qui se dérouleront au siège de la HAICA, seront animés par un expert canadien, Marc François Bernier, titulaire de la Chaire en éthique du journalisme (CREJ) à l’Université d’Ottawa. Les sujets abordés lors des séances des ateliers porteront sur les grands principes éthiques lors du traitement de l’information (intérêt public, vie privée, vérité, rigueur/exactitude, impartialité, équité ou intégrité), la compréhension et le fondement du raisonnement conduisant à l’élaboration des règles déontologiques, à travers l’étude d’exemples de manquement à la déontologie journalistique.

Les ateliers seront l’occasion de présenter le rôle du médiateur de presse dans un média et sa fonction entre les journalistes et le public.

L’UNESCO appuie la HAICA depuis sa création en fournissant de l’expertise technique et en facilitant le rapprochement et les échanges avec d’autres organismes internationaux de régulation médiatique. La création d’un organe indépendant de régulation de l’audiovisuel figurait parmi les recommandations formulées dans l’étude de l’UNESCO sur le développement des médias en Tunisie publiée en 2012.

Source : HAICA

Print Friendly

Plus :  Medias   TopNews






  • Envoyer