Des chercheurs tunisiens développent des capteurs pour la détection des micro-organismes

 

chercheur-tunisie-130Une équipe de chercheurs tunisiens, opérant au sein de l’Institut national des sciences appliquées et de technologie (INSAT) de Tunis, ont développé des capteurs pour la détection de micro-organismes (bactéries, pesticides…) au sein des milieux biologiques et des polluants organiques à l’état de vapeurs (qualité de l’air, sécurité…).

Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé des bactériophages, des Moataz El Majeri, de carbones et des nanofils d’oxyde métalliques.

Le docteur Hamdi Baccar, membre de l’équipe de recherche aux côtés du docteur Moataz El Majeri, a souligné que cette équipe développe cette activité depuis une dizaine d’années au sein de l’INSAT sous la direction de professeur Adnane Abdelghani et soutenue par des programmes de financement internationaux.

Ces capteurs sont à la fois moins coûteux et plus rapides à mettre en œuvre que les méthodes classiques, a souligné M. Baccar, ajoutant que les travaux de recherche continuent en ce moment pour l’intégration de ces dispositifs dans des cellules microfluidiques pour une analyse multiple, rapide et en faible volume.

La plupart des chercheurs de cette équipe ont bénéficié des séjours dans des centres de recherche les plus connus dans le monde (USA, Canada, Espagne, France…) grâce aux programmes de recherche dont l’INSAT était toujours le principal coordinateur, a-t-il précisé.

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer