Test de la nouvelle tablette tunisienne Arts T216 mini 3G et double SIM

 

Après les T216, T216 One et T216 Two, la société Arts lance cette fois la T216 Mini qui offre une particularité assez intéressante, celle d’inclure un module double-SIM. Hormis cette nouvelle fonctionnalité, qu’offre-telle par rapport à ses grandes sœurs? Tekiano l’a testé pour vous.

ArtsT216mini-01

Apparence générale et qualité de l’écran

Ce qu’on remarque de prime abord, c’est le design soigné de cette mini-tablette dont la coque arrière centrale, en aluminium brossé, confère à l’appareil une apparence élégante et un toucher des plus agréables. Sur chaque extrémité, les rebords sont couverts d’une couche en plastique, dont une (celle du haut où se situe la caméra arrière), est détachable pour l’emplacement des cartes Sim et Micro SD.

ArtsT216mini-07

Les touches physiques de volume et de mise en marche, situées sur le flanc latéral droit de la tablette, sont en plastic et laissent entrevoir un léger jeu (il aurait été préférable d’opter pour des touches en aluminium pour une finition plus soignée).

ArtsT216mini-04

ArtsT216mini-05

D’une finesse exemplaire (108×188 mm), cette T216 mini 3G pèse juste 296 g sur la balance. Le design général est beaucoup plus abouti que les premiers modèles de la gamme qui se limitaient à de simples coques en plastiques.

L’écran tactile de 7 pouces offre quant à lui utilisation assez fluide dans l’ensemble. Il propose une résolution de 1024×600 pixels pour une densité de 240 DPI. L’affichage, en termes de saturation des couleurs, offre un rendu assez fidèle. La luminosité, légèrement au dessous de la moyenne, est cependant un peu fade. On aurait espéré au moins de la haute définition (HD 720 P) au vu de la concurrence actuelle qui se fait de plus en plus rude.

ArtsT216mini-11

La connectivité 3G et le mode Dual Sim

Ce qui nous a le plus attirés dans l’Arts 216 mini, c’est qu’il n’existe pas beaucoup de mini-tablettes sur le marché tunisien, offrant la particularité d’être à la fois compatibles 3G et double SIM. Dès lors, finie la connexion 3G par Dongle (qui n’est pas toujours évidente à configurer, ni à trimballer) et place à une vraie tablette 3G et qui plus est, acceptant les appels téléphoniques. Un bon point que marque ici la société Arts qui propose un produit tout à fait innovant qui devrait normalement répondre à l’attende de bon nombre d’utilisateurs hésitant entre un smartphone 3G ou une tablette tactile.

ArtsT216mini-08

En appel, il faudra «de préférence» et vu les dimensions de l’appareil, se contenter soit d’un kit oreillette, soit d’une oreillette Bluetooth.

Reste l’autonomie qui, selon les premiers tests, arrive à 9/10 h en utilisation normale et à un peu moins de 5h en mode 3G. Il faut dire qu’un module double carte Sim (dual standby 3G+ 2G) couplé à un écran de 7 pouces, cela fait limite pour une batterie Li-on de 2800 mAh.

ArtsT216mini-02

A titre de comparaison, un smartphone de type Galaxy note 2 (doté d’un écran de 5.55 pouces) avec une batterie de 3100 mAh tient 9 heures.

Une configuration moyenne gamme correcte

Equipée d’un processeur Cortex A7 cadencé à 1,3 Ghz, de 1 Go de mémoire ram et d’une capacité de 8 Go de mémoire interne, extensible via slot micro-SD, l’Arts 216 mini propose des spécificités plutôt intéressantes. D’ailleurs, les caractéristiques générales et le processeur graphique (Mali-400 MP) s’approchent voire dépassent celles du Samsung Galaxy S2.

ArtsT216mini-10

ArtsT216mini-09

La puissance brute de la tablette, mesurée grâce à un test benchmark réalisé via l’application Antutu, offre un résultat de 12516. Dans le classement général, l’Arts 216 Mini surpasse le Galaxy S2 et se place juste sous le Google Nexus 4 et le Galaxy S3.

Appareils photo et qualité sonore

Pourvue de deux caméras (une arrière de 2 mp et une avant de 0.3 mp), cette mini-tablette tactile permet d’obtenir des photos correctes, sans plus. En effet, la caméra arrière offre une résolution HD de 1920×1152, dépourvue de flash, ne fera pas du tout l’affaire dans une salle obscure et se limitera ainsi en extérieur. La caméra avant, trop limitée, offre toujours le rendu granulé des précédents modèles.

Dotée d’une sortie audio située à l’arrière de l’appareil (en bas à droite) et d’un haut-parleur situé tout en haut de la façade, l’Arts 216 mini procure une qualité de son en appel dont les aigus sont légèrement saturés. En extérieur, volume sonore (poussée à son maximum) manque un peu de puissance et gagnerait à être un peu augmenté.

Modules et accessoires

Compatible 3G, Wifi et Bluetooth, l’Arts T216 intègre un accéléromètre et même un module radio FM (fait rare de nos jours sur la plupart des nouveaux modèles issus des grands constructeurs). Elle est fournie avec un chargeur mini-USB, un kit oreillette et un dongle pour clé 3G (on se demande d’ailleurs pourquoi).

En résumé

Malgré quelques défauts à peine palpables, l’Arts 216 mini offre un excellent compromis entre la tablette multimédia et professionnelle, grâce à une puissance correcte, capable de faire tourner la plupart des applications et jeux disponibles sur Google Play. D’autant plus qu’il s’agit de l’une des rares tablettes tactiles 7 pouces 3G et Double SIM proposées à un tel prix.

Les plus

– Module Double SIM avec 3G intégrée

– Prix

– Design revisité

– Réactivité et puissance

– Bonne capacité de stockage

Les moins :

– Appareils photos négligés

– Couleurs de l’écran un peu fades

– Autonomie limitée

– Volume sonore limité

Prix et disponibilité

Disponible au prix fixe de 349 dinars TTC. Consulter la liste des points de vente sur le site officiel du constructeur. L’Arts 216 mini est également disponible sur le portail de vente en ligne Promouv.com.

 

A lire sur le même sujet :

SIB IT 2013 : Présentation de la tablette tactile ARTS T216 One (vidéo)

Tekiano teste la première tablette tactile tunisienne

Arts, première tablette tactile fabriquée 100% en Tunisie

Tunisie : Nouveau store d’applications Android

Samy Ben Naceur

Print Friendly

Plus :  A la une   Matos






  • Envoyer