Le 5 mai : Journée mondiale des «sages-femmes»

 

j-sage-femmes-2014Les sages-femmes accompagnent les femmes enceintes, les nouveau-nés, les mères et les familles au cours d’une phase très sensible de leur vie.

Si le 5 mai est l’occasion de découvrir la richesse de cette profession, c’est aussi une opportunité pour mettre en lumière ces travailleurs de l’ombre ainsi que leur rôle crucial dans la réduction de la mortalité maternelle.

En effet, depuis plus de 15 ans, le 5 mai est dédié à l’un des plus beaux métiers du monde: il s’agit de la Journée mondiale de la sage-femme. Cette profession comporte de multiples facettes et est encore trop méconnue du grand public.

Pourquoi pas un “sage-homme”?

“Sage-femme” signifie “qui a la connaissance de la femme”. Dans “sage-femme”, “femme” désigne donc la femme enceinte, et non la personne qui pratique le métier.

Un autre terme est parfois utilisé pour les hommes: maïeuticien, dérivé de “maïeutique”, qui signifie selon les Grecs “l’art d’accoucher”. Il est surtout employé par les philosophes, le premier étant Socrate avec sa fameuse “maïeutique socratique”), et est devenu l’art d’accoucher les esprits.

Dans certains pays, une femme qui survit à l’accouchement est une miraculée. Dans d’autres, l’idée même qu’une femme puisse mourir en donnant naissance est impensable. Mais la plupart des décès liés à l’accouchement, qui surviennent dans des pays à faible revenu et dans les zones rurales et pauvres, sont évitables.

Les sages-femmes sont en effet dotées de multiples compétences qui font d’elles de véritables spécialistes de la grossesse et de l’accouchement dits «physiologiques», c’est-à-dire normaux.

Cette journée est l’occasion de découvrir ce métier de “donneurs de vie”, rendre hommage aux femmes et aux hommes qui le pratiquent, et montrer leur importance au sein de la société.

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer