Tunisie : Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

 A l’occasion de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Croissant-Rouge Tunisien a organisé, le 8 mai au centre culturel et sportif de la jeunesse d’El Menzah 6, une exposition de tableaux sur le thème de la migration, en invitant le public à participer à l’événement «Mon histoire avec le Croissant-Rouge Tunisien» qui consiste à partager sa propre expérience en termes de d’actions d’entre-aide et de solidarité déjà effectuées à destination des plus démunis. A cette occasion, une cérémonie officielle s’est déroulée en la présence de représentant du mouvement international CICR et FICR.

Déjà 2000 volontaires tunisiens mobilisés

Chaque jour, la majeure partie des 7 milliards d’habitants de la planète partage quelque chose avec la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge, sans même en avoir conscience. Presque chacun de nous -ou une personne liée à notre entourage- a donné du sang, suivi un cours de premiers secours ou reçu la visite d’un volontaire. Chaque année, le 8 mai est célébré par le pouvoir de la communauté et de la solidarité humaine, tant sous les projecteurs, dans les situations de crise que dans l’anonymat de la vie quotidienne.

jr-croissant-rouge-tn

La Tunisie compte sur les services de 2000 volontaires qui rejoignent les 17 millions d’autres répartis à travers le monde (et quelques 80 millions de membres actifs auprès d’amis, parents et voisins). Leur engagement procure un impact positif sur l’existence de chaque membre de leur communauté. Ils interviennent dans des lieux comme les hôpitaux, les écoles ou les centres communautaires, lors de rassemblements et, parfois, directement chez les gens, assurant des services pouvant parfois sauver des vies.

«Les gens veulent d’instinct partager et aider les autres»

«Ici, en Tunisie, nous touchons chaque année plus de 100 000 personnes, contribuant ainsi à bâtir des communautés plus fortes grâce à des programmes conduits par des volontaires, comme ceux relatifs à la santé ou au soutien social, notamment le projet de réhabilitation d’écoles primaires. Notre programme d’assistance sociale au profit des communautés les plus démunies, par exemple, nous a permis de toucher plus de 50.000 personnes à travers tout le pays, grâce à la distribution d’aides alimentaires et scolaires» a déclaré à cette occasion Ahmed Krimi, coordinateur des programmes au Croissant-Rouge Tunisien.

Bekele Gelata, secrétaire général de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a souligné: «Les gens veulent d’instinct partager et aider les autres. Il s’agit d’un trait de la nature humaine présent depuis les temps les plus reculés», avant d’ajouter: «Un humanitaire vit en chacun de nous et ces deux organismes humanitaires ouvrent un espace dans lequel les gens peuvent s’engager collectivement pour amplifier l’impact des leurs contribution individuelles».

Tekiano

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer