Les 8 plats les plus répugnants au monde (Vidéos)

 

 

En parcourant les pays du monde, vous aurez l’opportunité de déguster bon nombre de mets exotiques dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. Faisant partie intégrante des coutumes locales, certains plats seraient ancestraux et même considérés comme des mets de luxe, malgré leur aspect répugnant.

De l’Asie du Sud-est, en passant par l’Amérique Latine, nous vous avons déniché les plats les plus curieux, qui font parfois office de mets d’exception chez les populations locales. Ames sensibles s’abstenir.

La soupe aux vers de palmiers vivants

Une soupe de vers de terre qui serait riche en protéines et en éléments nutritifs. Assaisonné d’épices et d’huile de palme, ce plat est très apprécié en Thaïlande. Envie de goûter?

La salade de poulpe vivant

En Corée et au Japon, le poulpe est généralement consommé… vivant! Tandis que la plupart de restaurant le servent fraîchement découpé et arrosé de soja et d’un peu de graines de sésames, certains préfèrent les tous petits poulpes à mâcher, après les avoir préalablement trempés directement dans une sauce piquante.

Les brochettes de scorpions

En Chine les brochettes de scorpions, de larves et d’autres insectes sont vendus dans pratiquement chaque coin de rue. Ces brochettes, très prisées, sont idéales au apéritif et rappellerai même le gout et le croquant des chips selon certain amateurs.

Les pattes de poulet

Dans l’Empire du milieu, on raffole de ces petites friandises qui sont préparées de manières différentes: en soupes, grillées ou encore caramélisées. Leur chair, d’aspect gélatineux, serait tendre à souhait!

La soupe de chauve-souris au lait de coco

Cette soupe est considérée comme étant un met rassasiant et très nutritif au Cambodge. D’autant plus que la recette est très simple: prenez une chauve-souris, faites-la bouillir 2 heures, épicez le tout et ajoutez un peu de lait de coco.


Les fourmis géantes séchées

Ces fourmis rouges géantes et très venimeuses ont très prisées en Colombie. Décortiquées, revenues à la poêle puis séchées, elles font généralement office d’amuse-gueule. Pour les amateurs de grignotage…


Les œufs de Balut

Fait à partir d’œufs de canards ou de poules cuits à la vapeur, ils ont la particularité de contenir un embryon ! Aux Philippines et au Vietnam,  ce plat est consommé généralement en amuse-gueule avec une pointe de sel et de vinaigre. Rien que de voir la vidéo, cela donne assurément envie…


Cervelle de singe vivant (âmes sensibles s’abstenir)

Le meilleur pour la fin, avec cette coutume barbare, encore répandue dans certains pays d’Asie. Cette pratique consiste à manger en groupe la cervelle d’un singe vivant, après lui avoir fracassé la boîte crânienne à l’aide d’un marteau. L’animal est maintenu par un système de cage, ne laissant dépasser que sa tête.

Tekiano
Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer