First TV lance une campagne d’affichage urbaine pour Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari

 

Dans un cri du coeur, First TV lance une campagne d’affichage sur le Grand Tunis pour attirer davantage l’attention des pouvoirs publics sur le sort incertain de ses deux journalistes, Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari.

First TV a lancé une campagne d’affichage pour alerter les pouvoirs publics, l’opinion et la société civile à l’urgence de la libération de ses deux journalistes, Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari…

Dans un cri de demande de liberté, First TV a confié à l’agence BBDO (Hosni Ghariani et son équipe) la création de deux visuels qui sont affichés sur 14 faces d’unipôles et de 10 faces de 4×2,5 dans tout le Grand Tunis depuis le 14 janvier.

first-tv-free-sofiene-nadhir-2015-01

first-tv-free-sofiene-nadhir-2015-02

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) a été associé à cette action.

“Je tiens à remercier les régies d’affichage Karoui & Karoui, Exclusive et PRISMA pour avoir permis à l’agence OMD, notre agence média, d’afficher rapidement nos visuels et ceci dans les meilleures conditions. Ces messages sont pour nous des cris du coeur pour encore plus sensibiliser les pouvoirs publics à l’urgence de mesures concrètes et immédiates pour la libération de nos deux journalistes. 130 jours se sont maintenant écoulés depuis leur kidnapping et nous avons l’impression que nous n’avançons pas. Nous avons une grande confiance dans le président Caïd Essebsi qui a réconforté les familles Chourabi et Ktari en leur affirmant que ce dossier serait désormais placé entre ses mains… Entre les fausses rumeurs d’exécution et celles qui au contraire affirment qu’ils sont en bonne santé, les familles de nos journalistes et First TV sont particulièrement éprouvées. Nous souhaitons que ce calvaire finisse et pouvoir serrer très vite dans nos bras nos deux collaborateurs”, déclarait Kais Mabrouk, président de First TV.

Communiqué
Print Friendly

Plus :  Medias   TopNews






  • Envoyer