Tunisie – Médias : Le SNJT et le CTLP condamnent l’agression des journalistes de “Nawaat” par des policiers

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) et le Centre de Tunis pour la liberté de la presse (CTLP) ont condamné, mercredi, l’agression par des policiers de deux journalistes du journal électronique “Nawaat” lors de la couverture d’une manifestation estudiantine opposée au projet de loi sur la réconciliation économique.

journaliste-agression-nawat

Selon les deux organisations de défense du droit de la presse, des policiers ont agressé une journaliste du site d’information “Nawaat”, Aroua Baraket et son collègue photographe, Mohamed Ali Mansri et ont détruit les films et photos qu’ils avaient réalisé illustrant les violences policières contre les manifestants.

“Il s’agit d’agissements qui vont à l’encontre des principes de démocratie et de respect des droits et des libertés fondamentales et de la liberté de la presse”, écrit le SNJT dans une déclaration.

Le SNJT, qui a mis en garde contre “ces pratiques d’Etat policier”, a annoncé sa décision de porter cette affaire en justice.

De son côté, le CTLP a, dans une déclaration, regretté les agressions policières fréquentes contre des journalistes.

“La destruction des films est un moyen parmi d’autres pour censurer directement les contenus médiatiques et pour porter atteinte au droit d’accès à l’information”, explique le centre.

Par ailleurs, voici la vidéo de l’agression filmée par le site “Nawaat”:

Tekiano avec TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   Ness   TopNews






  • Envoyer