Ford s’inspire de la nature pour la création de ses véhicules

Ford MotorCompany délimite un nouveau territoire de recherche en concevant des innovations qui s’inspirent directement des geckos. Ford va également collaborer avec Procter &Gamble, notamment dans l’échange de résultats, les deux entreprises se tournant vers le biomimétisme pour imaginer de nouvelles solutions d’affaires.

gecko

Pendant des années, les chercheurs de Ford ont examiné les moyens de rendre la fabrication d’automobiles plus durable. Un défi majeur concerne la colle utilisée pour faire adhérer les mousses aux plastiques et métaux, qui rend les pièces démontés quasiment impossibles à recycler.

Entrez dans l’univers du gecko

Les ventouses du lézard lui permettent d’adhérer à la plupart des surfaces sans liquides ou tension de surface. Le reptile peut alors se libérer facilement , sans laisser de traces résiduelles. Sachez ainsi qu’un gecko adulte pesant 70 grammes est capable de supporter un poids équivalent à plus de 130 kilos.

En l’espèce, le gecko pourrait inspirer une foule d’innovations dans le domaine de l’adhérence et pour des applications mondiales chez Ford, a déclaré Debbie Mielewski, Ford chef technique principal pour les plastiques et la recherche de la durabilité .

fordbanner

Le gecko peut inspirer une foule d’innovations pour des applications mondiales chez Ford, a déclaré Debbie Mielewski, responsable senior de Ford en charge des techniques relatives aux matières plastiques et des recherches en durabilité.

“Résoudre cette problématique pourrait engendrer de réelles économies de coûts et des économies pour l’environnement aussi, a déclaré Mielewski. Nous pourrions augmenter le recyclage des mousse et plastiques, et réduire davantage notre empreinte écologique.”

Porté par la méthode biomimétique, Ford a récemment organisé un forum, sur son campus de Dearborn, avec la participation de Procter &Gamble et l’Institut du Biomimétisme, une organisation à but non lucratif engagée dans la promotion d’une recherche innovante inspirée de la nature afin de concevoir des solutions durables aux défis d’aujourd’hui. Près de 200 chercheurs et designers ont participé à cet événement qui leur a permis d’en apprendre davantage sur le biomimétisme et la façon d’appliquer cette approche dans leur travail.

Créer des produits et services durables utilisant le biomimétisme

L’approche biomimétique n’est pas nouvelle. Le train à grande vitesse Shinkansen, au Japon, s’inspire du martin-pêcheur. Velcro s’est inspiré d’une bardane. Et les améliorations apportées aux aiguilles médicales s’appuient sur l’observation des moustiques. L’intérêt pour le biomimétisme s’est développé depuis dix ans en raison de l’intérêt croissant pour le réchauffement climatique et les défis environnementaux, a indiqué Gretchen Hooker, chef de projet pour les défis de conception à l’Institut de biomimétisme .

L’intérêt pour l’approche a augmenté pendant la dernière décennie quand la sensibilisation au changement climatique et les défis environnementaux se sont accrue, a déclaré Gretchen Hooker, chef de projet en charge des défis à la conception à l’Institut du Biomimétisme.

Créée en 2006, l’organisation vise à promouvoir, auprès du public, la création de produits et services durables utilisant le biomimétisme. En plus de la mobilisation des éducateurs et praticiens régionaux à travers le Réseau Mondial du Biomimétisme, l’institut propose une plate-forme pour apprendre et mettre en pratique le biomimétisme à travers de nombreux défis à la conception.Ces derniers comprennent l’innovation libre, les partenariats universités-entreprises et les défis entreprise-employé dans lesquels les employés reçoivent une formation pratique tout en développant de nouvelles solutions aux problèmes auxquels les sociétés sont confrontées.

AskNature.org, la base de données en ligne de  l’Institut du Biomimétisme met à disposition des solutions biologiques et des sources d’inspiration pour ceux qui souhaitent trouver des réponses à travers le biomimétisme.

“Ford et P&G sont les premières entreprises à participer à ces nouveaux défis entreprise-employé”, a précisé Hooker.

Parallèlement au recyclage, les équipes en design de Ford ont travaillé pendant près de dix ans afin de concevoir des technologies inspirées de la nature, illustrées par les récents succès dans la production de fils pour les matériaux des sièges et headliners.

Des véhicules fabriqués à partir de matériaux recyclés à 100%

Ford est le seul constructeur automobile à utiliser dans ses véhicules la fibre haute performance REPREVE d’Unifi, fabriquée à partir de matériaux recyclés à 100%, dont des bouteilles en plastique.  Le gecko peut aussi inspirer les technologies du tissu et transformer l’habitacle des véhicules Ford, selon les chercheurs.

Ford utilise REPREVE dans cinq de ses véhicules – le nouveau F-150, Explorer, Edge, Focus Electric et Fusion – ce qui en fait un matériau utilisé à l’échelle mondiale.

“Alors que nous envisageons d’approfondir notre engagement en faveur de la réduction de notre empreinte écologique, adopter une approche holistique et biomimétique prend tout son sens, puisque la nature est d’une efficacité redoutable dans la conception et l’utilisation d’un minimum de ressources, a déclaré Carol Kordich, en charge des stratégies et du développement de tissus durables chez Ford. La nature est notre guide ultime.”

Tekiano

Print Friendly

Plus :  Actu   Tek   TopNews






  • Envoyer