Lancement officiel du projet Smart Tunisia

Smart Tunisia, programme destiné à faire de la Tunisie un hub technologique attractif, a été officiellement lancé, le jeudi 26 novembre 2015, à Tunis, avec la signature des premières conventions avec des entreprises internationales et nationales. Étaient présents à cette conférence de presse, Noomane Fehri, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, Zied Laadhari, ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Wided Bouchamaoui,  Présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), ainsi que plusieurs responsables d’entreprises du secteur privé et public.

smarttunisia1

«Smart Tunisia est une initiative capitale par ces temps difficiles. Cela reflète une note positive  par rapport à l’attentat qui s’est récemment produit dans la capitale. Le secteur privé tunisien est toujours présent et réponds positivement à l’appel pour investir et surtout pour donner espoir aux jeunes issus des métiers du numérique (ingénieurs, techniciens), qui est un secteur aussi important pour l’essor de l’économie tunisienne » a déclaré à cette occasion Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA.

Zied Laadhari, ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi a souligné quant à lui que ce projet «permettra de générer des  emplois et des entreprises,  ce qui redonnera espoir aux jeunes et un nouveau visage à la Tunisie. On remercie tous ceux qui ont porté ce projet qui nous tient à cœur, qui peut transformer le modèle de développement et qui va incontestablement redynamiser notre économie».

Noomane Fehri, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique a pour sa part assuré : « Nous sommes actuellement à 6 % de notre objectif sur 5 ans ce qui est pas mal. En tant que membre du gouvernement, je salue l’ensemble des partenaires ainsi que l’effort régional entrepris. C’est grâce à l’égalité des chances et à l’éducation que nous arriverons à faire évoluer notre pays !».

Les axes stratégiques de Smart Tunisia

Fruit d’un partenariat public-privé, Smart Tunisia  est un programme national qui a pour objectif de créer 50 000 emplois sur une période de 5 ans, moyennant un investissement global estimé à 500 millions de Dollars.

smart2

Le programme Smart Tunisia a été élaboré autour de trois axes :

Premièrement, promouvoir la Tunisie comme destination compétitive pour l’Offshoring et faire connaitre les atouts de la Tunisie dans ce secteur.

Secundo, aider les différents acteurs dans le pays à préparer un réservoir de talents et de compétences aptes à travailler dans les entreprises du secteur de l’Offshoring.

Tertio, établir une norme de standard pour les bâtiments selon les normes internationales de façon à inciter les promoteurs public et privé à construire des bâtiments qui soient conformes aux attentes des investisseurs.

Smart Tunisia se propose aussi d’inciter les investisseurs à s’installer et grandir en Tunisie en leur accordant des subventions pour la création d’emplois à forte valeur ajoutée, la prise en charge des frais de certification technique pour les personnes déjà en poste ou l’octroi d’une aide à l’installation dans les technopoles du pays.

L’ultime objectif étant de faire de la Tunisie un leader du marché de l’Offshoring francophone et de la positionner en tant que hub des technologique pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Parmi les entreprises ayant signé cette convention, on peut citer : d’Ericsson,  Ardia, Allisone, Cynapsys,  Focus, Proxym-IT, SWC,Vermeg,…

 

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu   Tek






  • Envoyer