Tunisie Télécom et Ooredoo lancent le premier projet de Ran Sharing ( partage d’infrastructure réseau)

Lors d’une rencontre conjointe qui s’est déroulée lundi 11 janvier dans le gouvernorat de Zaghouan, Tunisie Télécom et ooredoo ont inauguré conjointement, le lancement du premier projet pilote de Ran sharing, autrement dit, le partage d’infrastructure réseau. Étaient présents Noomane El Fehri, ministre des technologies et des télécommunications, Mehdi Zaoui, Gouverneur de Zaghouan, Nizar Bouguila pdg de Tunisie Télécom, Youssef El Masri, pdg d’Ooredoo, ainsi que plusieurs autres responsables.

Qu’est ce que le Ran sharing?

Le partage de réseau d’accès radioélectrique communément appelé ” RAN sharing ” consiste en l’utilisation commune par les opérateurs d’équipements et de leurs fréquences respectives.

Cette opération vise à améliorer la qualité globale du réseau (GSM, 3G et 4G) tout en minimisant les coûts relatifs à l’acquisition.

ran-sharing-zaghouan-2016-02

En tant que projet pilote, la ville de Zaghouan, permettra de connecter 87 villages du gouvernorat y compris la totalité des écoles et les organismes publics, ainsi que l’amélioration du signal de transmission pour les abonnés de Tunisie Télécom et Ooredoo.

A cette occasion, Nizar Bouguila, DG de Tunisie Télécom a déclaré : ” Ce projet pilote concerne un total de 39 tours, coûtant chacune entre 250 et 300 mille dinars, qui seront supportées par les deux opérateurs afin d’optimiser les ressources et le temps d’installation.

De plus, cela va non seulement améliorer l’aspect esthétique de la ville de Zaghouan, en diminuant le nombre de pylônes, mais aura aussi un impact environnemental en réduisant d’une manière significative, la consommation d’énergie. Nous avons clôturé ce projet en un temps record et supprimé ainsi la redondance au sein des stations téléphoniques!”.

Youssef El Masri, DG de Ooredoo, a quant à lui remercié l’ensemble des techniciens ayant contribué à la finalisation de ce projet. Ce partenariat stratégique entre les deux opérateurs contribuera à améliorer la qualité de la connexion mais également, a embellir la ville en réduisant le nombre de sites connectés. D’autres gouvernorats sont concernés et finiront par suivre cette mouvance.

ran-sharing-zaghouan-2016-03

“Le RAN sharing résume parfaitement la politique de méga projet Tunisie Digitale 2018 qui œuvre a pourvoir l’ensemble des foyers d’une connexion internet. Nous allons surmonter toutes les contraintes économiques et techniques en mettant en synergie, les compétences du secteur public et privé. Cette initiative qui prends comme point de départ la ville de Zaghouan, est la future pierre angulaire du changement politique en Tunisie”.

En effet, ce projet pilote se matérialise concrètement sur le terrain. Il va contribuer selon le ministre, à ancrer les fondements de la démocratie, basés sur l’économie verte et le développement durable, en précisant au passage, que Zaghouan, en tant que ville-test, jouit actuellement “d’une infrastructure télécoms supérieure à la ville de Tunis” et qu’il ne s’agit que du “début d’un déploiement qui se généralisera sur l’ensemble du territoire!”.

S.B.N.

 

Print Friendly

Plus :  A la une   Operateurs   Phone   Tek






  • Envoyer