« Inhebbek Hedi » seul film arabe et tunisien en lice au 66ème festival du film de Berlin (synopsis)

Le film tunisien « inhebek Hedi » (je t’aime Hédi) réalisé par Mohamed Ben Attia et produit par Nomadis Images est sélectionné à la 66ème édition du festival international du film de Berlin. Il signe le retour d’un film arabe en lice pour l’ours d’or après 20 ans d’absence.

mohamed-ben-atia

Le long-métrage va concourir pour la compétition officielle de la 66ème édition du festival international du film de Berlin (Berlinale), qui se tiendra du 11 au 21 février 2016 en plus de 17 films en provenance de 14 pays (Allemagne, Chine, Iran, Suisse, Canada, Portugal, Italie, Royaume Uni, Danemark, Philippines, France, Etats Unis d’Amérique, Bosnie-Herzégovine et Pologne).

« Nhebek Hedi » est une comédie romantique/ fiction d’une durée de  1h30 min.  Synopsis :  Hédi est un jeune homme sans histoire. Indifférent à ce qui l’entoure, il laisse faire. Il laisse sa mère envahissante et autoritaire organiser son mariage, son supérieur hiérarchique, son frère, tout le monde lui dicte la bonne conduite. Non pas qu’il ne comprenne pas ce qui lui arrive, mais il préfère attendre que ça se passe. Plus tard, il fait la connaissance de Rim, une jeune animatrice dans un hôtel. Intrigué par son insouciance et sa liberté, Hédi finit par se laisser embarquer dans une relation amoureuse passionnelle. Hédi se trouve confronté à faire des choix.

Ce film franco-tuniso-belge est co-produit par Nomadis Images (porté par Dorra Bouchoucha et Lina Chaabane) avec les films du fleuve (Les Frères Dardenne-Belgique) et Tanit Films avec le soutien notamment du Centre national du cinema et de l’image (CNCI) ainsi que Doha Film Institut. Il sera projeté le 12 février devant le jury présidé par la célèbre actrice américaine Meryl Streep.

 

 

Mohamed Ben Attia est un réalisateur né en 1976, à Tunis, en Tunisie, est détenteur d’un D.E.S.S en Communication audiovisuelle. Il a été formé à l’atelier d’écriture “Sud Ecriture” (Tunis). Ben Attia réalise son premier court métrage « Romantisme : deux comprimés matin et soir » en 2005.

Son 2ème court-métrage « Kif Lokhrim » a reçu le Poulain d’argent au Fespaco 2006. Après Mouja (Wave), dévoilé au JCC 2010 et sélectionné à CinemAfrica 2011 de Stockholm (Swedish premiere), « Loi 76 » (réalisé en 2011), son dernier court métrage en date est « Selma » (2013).

Le film tunisien  « Inhebek Hedi » réunit les acteurs Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita, Hakim Boumessoudi et Omnia Ben Ghali. Il sera projeté en Tunisie normalement au printemps 2016.

S.B.

Print Friendly

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer