Pré-conférence de l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications (AMNT-16)

Une pré-conférence de presse s’est déroulée ce jeudi à Tunis, afin de présenter les orientations stratégiques de l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications (AMNT-16), prévue du 25 octobre au 3 novembre à Hammamet.

amntbanner

Étaient présents à cette rencontre Mohamed Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la Communication, Selma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, des membres des deux cabinets ministériels respectifs, des responsables de la commission de l’AMNT16, ainsi que des représentants et professionnels des quatre opérateurs.

anouar-maarouf

«La Tunisie est particulièrement fière d’organiser cette manifestation sous l’égide de l’UIT. Cette opportunité  va permettre de hisser le pays au rang des pays développés en adoptant une série de recommandations internationales en vue d’améliorer plusieurs aspects liées aux nouvelles technologies (réseaux internet, villes intelligentes, transport…). Le but étant d’améliorer le confort des citoyens et la réalisation de nouvelles opportunités d’emploi pour les jeunes et limiter le creuset technologique entre les deux rives», a déclaré en substance Mohamed Anouar Maarouf estimant au passage que la tenue d’un tel événement en Tunisie sera un signe positif qui encouragera non seulement l’investisseur étranger, mais également le tourisme en général.

amnt2

Mokhtar Mnakri, président du comité d’organisation de l’AMNT16, a quant à lui présenté brièvement cette assemblée mondiale qui  aura un fort impact sur les futurs enjeux économiques du monde entier :  «Il s’agit d’une forme de conclave décisionnel  qui se réunit tous les quatre ans, dans  un pays différent, afin de débattre décider en terme de contenu, d’organisation, d’objectif de travail et de budget qui sera alloué à différents sujets à l’instar de la standardisation du secteur des TIC, sur plusieurs niveaux (sécurité, futurs réseaux internet, sécurité, privatisation des données, transport…) ».

En effet, les décisions hautement stratégiques que prendra l’Assemblée, feront de l’Union internationale des télécommunications,  une entité plus efficace pour aider les pouvoirs publics, le secteur privé et les établissements universitaires à atteindre les objectifs ambitieux qu’ils se sont fixés à l’horizon 2020 et au-delà, dans des domaines comme les IMT‑2020 (5G), l’Internet des objets, les villes intelligentes et la contribution du secteur des TIC à la réalisation des Objectifs de développement durable définis par les Nations Unies.

En quelques chiffres, cette assemblée est constituée de 193 pays membres, plus de 700 organisations issues du secteur privé et de la société civile, plus d’une centaine d’académies (universités, grandes écoles, instituts de recherche…).

S.B.N

Print Friendly

Plus :  Actu   Tek   TopNews






2 réflexions au sujet de « Pré-conférence de l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications (AMNT-16) »

  • Envoyer