Le théâtre en deuil : Moncef Souissi et Saïda Saraï nous quittent

La scène culturelle a perdu, dimanche, l’un des pionniers du théâtre tunisien, le comédien et metteur en scène Moncef Souissi, ainsi que la comédienne Saïda Saraï, décédés après un long combat contre la maladie.

saida-sarray-moncef-souissi-06112016

Le ministère de la culture a publié à cette occasion un communiqué dans lequel il a présenté ses condoléances aux familles et aux proches des disparus, et au monde de la culture tunisienne.

Le ministère rend hommage à l’un des fondateurs du Théâtre National et des Journées Théâtrales de Carthage; qui avait démarré sa longue et riche carrière au Kef, où il a fondé la troupe locale.

Né en 1944 à Tunis, Moncef Souissi compte à son actif plusieurs oeuvres mémorables, dont “el Héni Bouderbala” (adaptation de “Georges Dandin” de Molière) et “Un autre Faust”.

Il a également mis en scène plusieurs feuilletons et pièces de théâtre, dont “Bye Bye Londres” en 1981.

Dans les années 1990, Souissi part s’installer dans le Golfe arabe, où il participe à l’essor du théâtre koweïtien. Il produit alors sa fameuse oeuvre “Bye Bye les Arabes”.

Le théâtre tunisien perdait également ce dimanche la comédienne Saïda Saraï, 37 ans, décédée dans une clinique parisienne où elle se battait contre un cancer.

Saïda Saraï est née à Tunis en 1979. Elle a démarré sa carrière sur les planches du théâtre avant de passer au cinéma. Elle a travaillé avec les plus grands réalisateurs tunisiens et arabes.

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer