La HAICA organise un séminaire sur : “Les médias audiovisuels de service public : Quelles mutations, pour quel avenir ?”

Le président de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) Nouri Lajmi a souligné, mercredi, l’importance du rôle des médias audiovisuels de service public dans la préservation de la mémoire collective et de l’identité nationale dans le cadre de la diversité culturelle.

haica-instance-2015

” La promotion des médias de service public commande l’amélioration du contenu et de la production outre la consécration du principe de l’indépendance loin de toute pression politique ou économique “, a-t-il ajouté à l’ouverture d’un séminaire international sous le thème ” les médias audiovisuels de service public : Quelles mutations, pour quel avenir ?

La rencontre est organisée à Tunis les 16, 17 et 18 novembre courant à l’initiative de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) en collaboration avec le Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM).

Selon Lajmi, les médias de service public font, actuellement, face à de nombreuses difficultés non seulement en Tunisie mais aussi dans plusieurs pays démocratiques.

Des plans d’action ont été mis en place par les médias audiovisuels en Tunisie aux fins de développer le contenu médiatique, a indiqué le président de la HAICA citant à ce propos les méthodes de traitement de l’information, la mobilisation des compétences, la modernisation des équipements, la préservation de l’indépendance de la ligne éditoriale et l’attachement aux principes de neutralité et d’objectivité.

Présent à la conférence, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) Mohamed Ennaceur a souligné la détermination du Parlement à jeter les fondements de la liberté de la presse à travers la promulgation du décret-loi 2016/22 qui devra permettre aux journalistes, aux citoyens et à la société civile d’accéder facilement à l’information.

De son coté, le spécialiste du programme liberté d’expression et régularisation des médias auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIT) Bertrand Levant a appelé à la conjugaison des efforts pour pallier les difficultés auxquelles sont confrontés les médias de service public.

Bertrand Levant a plaidé pour la mise en place d’une législation adéquate et des cahiers des charges pour l’organisation de ce secteur. ” Les médias audiovisuels de service public sont appelés à créer un contenu innovant qui prend en considération la spécificité culturelle du public ” a-t-il affirmé.

Avec tap

Print Friendly

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer