Microsoft lance une stratégie de gestion de licences de logiciels en faveur des PME

Depuis le 1er mai, Microsoft Tunisie a lancé une action incitative en faveur des PME pour la mise en place d’une stratégie de gestion de licences de logiciels, soutenue par la mise à disposition d’un outil de gestion gratuit, l’assistance personnalisée…

Selon Microsoft, ‘’avec la multiplication des ressources logicielle au sein des entreprises, la gestion des licences permet d’avoir un aperçu significatif du coût total d’acquisition et des besoins réels pour vérifier si d’autres formules de licences seraient plus rentables’’. Ce qui faciliterait la normalisation de l’utilisation des logiciels et la mise en place d’un environnement IT plus sûr et plus facile à maîtriser ; l’ensemble devant réduire substantiellement les coûts de gestion.

Et en soutien à cette démarche, et accédant à la demande croissante des entreprises souhaitant s’équiper en logiciels à des coûts préférentiels, Salwa Smaoui, le Directeur Général de Microsoft Tunisie, a annoncé que Microsoft accordera une remise exceptionnelle de 15% durant le mois ce mai 2008 sur une série de produits sélectionnés. Cette promotion se poursuivra deux mois encore avec des paliers dégressifs de 10% en juin et 5% en juillet 2008.

«Aussi, et pour supporter les entreprises à maîtriser le patrimoine logiciel et augmenter la valeur ajoutée de leur parc informatique, a ajouté Salwa Smaoui, Microsoft met gratuitement à leur disposition son outil de gestion des ressources logicielles intitulé SAM «Software Asset Management», téléchargeable à partir du site www.proteger-votre-pc.com. Une assistance gratuite par l’un de ses partenaires est également offerte».

Toujours selon le management de Microsoft Tunisie, «ces initiatives viennent appuyer les différents projets amorcés en Tunisie, qu’il s’agisse du Centre d’Innovation implanté au parc technologique d’El Ghazala, les actions conjointes avec les secteurs de l’éducation, l’enseignement supérieur, les TIC et l’administration publiques, ainsi que les entreprises du secteur privé».

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Applis






  • Envoyer