33ème GSMA Arab World : de l’avenir du secteur GSM

Les travaux de la 33ème rencontre arabe des opérateurs de téléphonie mobile ont démarré le 17 juin 2008 à Hammamet avec la participation de près de 29 opérateurs. Cette manifestation, organisée conjointement par Tunisie Télécom et la «GSM Association Arab World» se poursuivra jusqu’au 19 juin 2008. Elle constitue une occasion pour les participants du monde arabe de présenter leurs expériences dans le domaine et de prendre connaissance de celles de leurs homologues.

En fait, ce réseau arabe fait partie de la GSM Association, un réseau de près de 700 opérateurs mobiles présents dans 218 pays à travers le monde. Le monde arabe compte actuellement 50 opérateurs présents dans 22 pays. Deux à trois opérateurs de téléphonie mobile sont actifs dans chaque pays.

La GSMA Arab World a tenu son premier meeting depuis 1997. L’objectif du réseau est de promouvoir la technologie GSM dans la région ainsi que de communiquer sa standardisation et sa régulation. Elle a ainsi contribué au développement des services roaming entre les opérateurs arabes de téléphonie mobile.

Pour cette 33ème rencontre de la GSMA Arab World, il sera question des services de téléphonie mobile, de la 3G et de l’avenir du secteur dans le monde arabe. M. Beshr Mouhanna, président du réseau, a indiqué qu’en 2007, six pays arabes détiennent plus de 70% du total des connections dans le monde arabe, à savoir l’Egypte, l’Algérie, l’Arabie Saoudite, le Maroc, l’Iraq et la Tunisie.

Concernant le taux de pénétration, il a souligné qu’il existe une large place dans le monde arabe. Car, si certains pays, tels que les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn, présentent un taux qui dépasse les 100%, d’autres comme le Soudan ne dépasse guère les 10%.

Notons que, en termes d’utilisateurs, le monde arabe compte actuellement 150 millions d’usagers du GSM ; mais on indique que ce chiffre atteindrait les 200 millions à la fin de cette année.

En ce qui concerne la technologie 3G, elle a démarré en 2003, mais son utilisation reste encore mal développée. Il existe actuellement 24 réseaux de commercialisation dans le monde arabe. Mais si la pénétration du 3G est faible en termes d’utilisateurs, son trafic est bon puisqu’il représente 20% du total du trafic GSM.

Pour la Tunisie, M. El Haj Gley, le ministre des Technologies de la Communication, a affirmé que la stratégie locale tend à élever la part du PIB de 9% actuellement à 13,5%

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer