La SNCFT lance son propre système de communication radio mobile numérique !

La Société nationale des chemins de fer tunisien ‘’SNCFT’’ vient de lancer son propre système de communication radio mobile numérique ainsi que tous les systèmes associés et terminaux exigés, et ce sur la ligne ferroviaire Tunis-Sfax.

Il s’agit en fait d’un système basé sur la norme GSM, adapté aux besoins des réseaux de chemin de fer (selon la Norme GSM-R (Railway) et répondant aux besoins opérationnels de la SNCFT et conforme aux exigences de l’UIC (Union Internationale des Chemins de fer).

En outre, ledit système doit permettre les communications sol – train de voix, de données et de messages, et satisfaire les besoins en communications mobiles du personnel au sol (agents de la voie, personnel du dépôt et de la gare, personnel d’administration et de gestion).

Selon une source digne de foi, un lot de l’appel d’offres lancé par la SNCFT aurait été remporté par Nokia Siemens Network (NSN) qui, toujours selon nos informations, devrait commencer les travaux très prochainement. NSN va notamment travailler avec entreprise tunisienne très en avance dans le domaine des technologies de la communication.

Voici d’ailleurs l’intitulé de l’appel d’offres en question : ‘’La SNCFT lance le présent Appel d’Offres pour la fourniture, l’installation et la mise en service, d’un système de communication radio mobile numérique privé ainsi que tous les systèmes associés et terminaux exigés par la SNCFT sur la ligne ferroviaire Tunis – Sfax. Ce système est basé sur la norme GSM, adapté aux besoins des réseaux de chemin de fer (selon la Norme GSM-R (Railway) et répondant aux besoins opérationnels de la SNCFT et conforme aux exigences de l’UIC (Union Internationale des Chemins de fer)’’.

Il est composé de deux parties solidaires. La première porte sur toutes les spécifications techniques relatives à l’étude, la fourniture, l’installation, le test, la mise en service et la réception de l’infrastructure GSM-R ainsi que tous les systèmes associés exigés par la SNCFT, alors que la 2ème a trait à toutes les spécifications techniques relatives à la fourniture, l’installation, le test, la mise en service et la réception des terminaux GSM-R (radio de cabine, radio d’usage général, radio d’exploitation et régulateur) ainsi que les terminaux dans les gares.

Normalement, ce nouveau système devrait être opérationnel à la SNCFT vers début 2010, si l’on en croit le cahier de charge qui en fixe le délai d’exécution (18 mois calendaires au maximum).

Sans trop nous attarder sur les détails techniques de cet appel d’offres, on peut se demander si la réalisation de ce projet n’aura pas un impact négatif sur Tunisie Télécom et sur Tunisiana.

Peu importe pour le moment, en revanche, la SNCFT, avec son propre réseau, son système de communication sera plus performant en termes de messagerie, mail, intranet, etc. Mieux, toute la recette des demandes d’info des clients à travers le futur répondeur sera dans la caisse de la SNCFT ; et quand on sait que ces appels ou demandes seront surtaxées (comme partout dans le monde), on imagine bien le montant du ‘’pactole’’ éventuel qui sera récolté par notre société nationale.

Quant aux fonds, ils proviendraient de la Banque africaine de développement qui aurait accordé un prêt en vue de financer ce projet innovateur de la SNCFT.

Enfin, incontestablement, il s’agit là d’une belle avancée technique et technologique pour notre entreprise ferroviaire. Cependant, il lui faudra s’attaquer aux services qui, pour l’instant, demeurent le parent pauvre de la société (en tout cas certains d’entre eux), pourrait-on dire. Or aujourd’hui plus qu’hier, il est indispensable voire vital d’avoir des services irréprochables, et ce même si la SNCFT n’est pas encore menacée, ni de près ni de loin, par une concurrence éventuelle en matière de transport ferroviaire. Mais, en cas de développement du transport routier, dans ce cas la bataille est loin d’être gagnée.

Mais comme disent les Anglo-saxons, wait and see !

Tallel Bahoury

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer