Le Software Freedom Day :une occasion pour découvrir le monde du libre

Mercredi 29 octobre, se déroulera au Pôle Elghazala des technologies de la communication la 3ième édition de la manifestation annuelle Software Freedom Day.

Cette kermesse du logiciel libre a pour but de faire connaître le monde des free software aux non initiés.

Un logiciel libre est un logiciel dont la licence donne à chacun le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de dupliquer et de distribuer sans restriction. Le plus grand représentant du monde du libre est le système d’exploitation Linux qui a été créé en 1991 par Linus Torvalds et qui peut fonctionner au même titre qu’un Windows sur ordinateur personnel.

L’une des principales originalités de Linux par rapport aux autres systèmes d’exploitation concurrents (comme Microsoft Windows ou Mac OS) est sa gratuité. En effet, il est possible de télécharger, graver et installer Linux sans payer une licence à l’éditeur, et ce dans toute légalité.

Il existe plusieurs distributions de Linux. On peut citer notamment fedora et Ubuntu qui ont des représentants en Tunisie : fedora Tunisie et Ubuntu-tn qui sont des communautés locales d’utilisateurs passionnés.

Nous avons contacté Nizar Kerkeni , un des membres fondateurs de l’équipe Ubuntu Tunisie à qui nous avons posé quelques questions :

Webmanagercenter : Est-ce que vous pouvez nous présenter rapidement Ubuntu Tunisie ?

Nizar Kerkeni : Notre mission est de faire connaître le système d’exploitation (OS) Linux Ubuntu à la population tunisienne. Nous essayons de faire changer les préjugés de nos concitoyens vis-à-vis de cet OS qu’on a tendance à considérer comme «compliqué» et difficile à gérer pour un utilisateur «Monsieur-et-Madame-tout-le-monde». Ubuntu n’est pas difficile et il n’est pas réservé aux élites de l’informatique. Ubuntu est tout aussi facile et intuitif qu’un Windows.

Wmc : Pourquoi devrions-nous adopter Linux ?

N.K. : Pour plusieurs raisons : il est gratuit, donc pas de licence à payer, ce qui réduit considérablement les dépenses ; en plus, il offre une panoplie de logiciels (comme Open Office pour la bureautique, etc.) sans besoin d’acheter des licences ou de passer par la voie du piratage ; enfin, il est continuellement mis à jour. De ce fait, il est mieux sécurisé contre les intrusions et les attaques virales qui sont rarissimes dans le monde de Linux.

Wmc: Quel est votre programme durant le Software Freedom Day ?

N.K. : M. Rafik Ouerchfani, un des membres du groupe Ubuntu-tn, fera une présentation simplifiée de 20 minutes sur la distribution Ubuntu et ses nouveautés. Nous allons organiser aussi une «Install Party» grâce à laquelle des spécialistes Linux Ubuntu, dont ma personne, vont installer Ubuntu à toute personne qui le demande. De ce fait, chacun pourra ramener son ordinateur et nous nous ferons un plaisir de l’assister dans l’installation, configuration, personnalisation d’Ubuntu sur sa machine. Ainsi, nous lui offrirons une mini formation gratuite d’initiation au logiciel et à son utilisation (par exemple, comment installer de nouveaux programmes, comment personnaliser son PC et comment le mettre à jour, etc.). De surcroît, nous allons offrir pleins de CD Ubuntu gratuitement aux participants de cette journée.

Wmc : En installant le Linux sur ces ordinateurs, le propriétaire de la machine sera-t-il obligé d’utiliser uniquement Linux ?

N.K. : Absolument pas, bien que ça reste un choix à faire. Avant toute installation, nous demandons à la personne s’il souhaite :
1/ une installation en dual boot (c’est-à-dire que Windows et Linux vont cohabiter ensemble sans qu’il y ait des bugs ou interférences entre les deux OS) ;
2/ installer Ubuntu comme application Windows, sur Windows lui-même ; ceci permettra aux réfractaires à l’idée de passer en Linux de découvrir le monde magique de Ubuntu sans pour autant quitter l’environnement Windows. Je vous fais noter que c’est seulement la distribution Ubuntu qui offre cette possibilité là ;
3/ installer directement Ubuntu comme OS unique (non conseillé pour les débutants).

Wmc : Dans le cas où la personne choisit la première option, quel est l’OS qui démarrera par défaut ?

N.K. : Tout dépend du choix de la personne. Après l’installation de Ubuntu, il est possible qu’on modifie l’ordre de démarrage et mette Windows comme OS par défaut. Nous ne souhaitons pas que les gens se sentent «piégés» par Linux. Nous voulons leur laisser le libre choix.

Wmc : Quel avantage peut avoir Linux sur un vieil ordinateur ?

N.K. :Linux est connu pour sa «légèreté». En effet, il n’est pas très exigent dans les ressources matérielles du PC. Du coup, Linux peut faire recycler une vielle machine qui supporte péniblement un Microsoft Windows XP et rendre son utilisation tout aussi agréable qu’un nouveau PC.

Wmc : En cas de panne ou difficulté, que peuvent faire les propriétaires de PC ayant installé un Linux dessus ?

N.K. :Il existe sur le net une grande communauté de support Ubuntu très réactive. De toutes les façons, le groupe Ubuntu-tn pourra aider ces personnes en difficulté grâce à notre site www.ubuntu-tn.org

ou notre forum tunisie.ubuntuforums.org/ou via le Canal de Tchat IRC #ubunutu-tn sur le serveur freenode.

Wmc : Est-ce que Linux est compatible avec tous les modems-routeurs que nos FAI sont en train d’offrir lors d’un abonnement ADSL ?


N.K. :Parfaitement, Linux Ubuntu supporte sans difficulté toutes les cartes réseaux. Pour le Wifi, pas besoin d’installer des drivers : plus de 90% du matériel Wifi sont reconnus automatiquement par Ubuntu. Même en cas de difficulté ou de panne, la communauté ubuntu-tn est là pour assister et aider.

Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Applis




Lire


  • Envoyer