Centre Aérospatiale à Jammel

La ville de Jammel (gouvernorat de Monastir) sera bientôt dotée d’un centre d’éducation aérospatiale qui abritera les activités de l’Organisation Tunisienne de l’Education Aérospatiale (OTEAS). Un citoyen de la région a fait don du terrain sur lequel sera construit le centre.

Une rencontre-débat a été organisée, à cette occasion, à Jammel, avec la participation d’intellectuels, de journalistes et de scientifiques dont le savant tunisien, expert auprès de l’agence spatiale américaine NASA, M. Mohamed Lawsat Ayari et M. Mohamed Ezzeddine Mili, ancien secrétaire général de l’union internationale de télécommunications (UIT), natif de la ville de Jammel.

M. Lawsat Ayari a évoqué son parcours scientifique dont ses derniers travaux de recherche qui ont abouti à l’invention du télescope “Al chahed”, un instrument optique qui permet d’unifier les dates correspondant aux mois lunaires dans l’ensemble du monde musulman sur des bases scientifiques.

Il a indiqué que cet instrument qui sera installé à Kairouan, est un dispositif complet qui permet d’observer en permanence le mouvement de la lune, à partir de plusieurs observatoires indépendamment des conditions climatiques, et de diffuser, ensuite, les images captées vers les centres d’observation pour analyse. Il a ajouté qu’Al Chahed permet aussi d’observer les mouvements de milliers d’astres.
M. Mohamed Ezzeddine Mili,de son côté, a passé en revue son expérience à la tête de l’union internationale de télécommunications (UIT).

Pour sa part, M. Bouraoui Ben Ali, président de l’OTEAS a salué les les performances scientifiques et culturelles de MM. Mohamed Lawsat Ayari, Mohamed Ezzedine Mili et feu Béchir Salem Belkhiria, un enfant de Jammel.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer