Tunisie : Les hackers ne passeront pas

Une société tunisienne dédiée à la sécurité informatique est à l’honneur. Première mondiale : HLP vient de décrocher une certification attestant de la robustesse de ses applications.

High Level Programming (HLP), fondée par M. Hafedh Trimeche en 2000, et gérée par M. Maher Karoui, vient de recevoir la certification «PA-DSS» délivrée par le «PCI Security Standards Council». Une société tunisienne dans un secteur à la pointe des dernières technologies, celui de la sécurité informatique est donc à l’honneur. En effet, sa plateforme a réussi à passer tous les tests et audits menés par un organisme international et à respecter tous les nouveaux standards de sécurité exigés. Elle est la première passerelle au monde à avoir obtenu cette certification en version 1.2.

Il est à noter que «PCI Security Standards Council» est un organisme qui a été créé par les plus grands émetteurs de cartes bancaires au monde, à savoir Visa, MasterCard, American Express, JCB International et Discover Financial Services(PCI : Payment Card Industry). Cet organisme a pour mission d’améliorer la protection et la sécurité des données personnelles lors des transactions électroniques (site web : https://www.pcisecuritystandards.org/).


Opportunité internationale

Le «PCI Security Standards Council» a, donc, mis en place des normes de sécurité draconiennes que chaque plateforme de paiement électronique doit respecter. La certification internationale délivrée et attestant du respect de ces normes a été dénommée «PA-DSS» (pour Payment Application – Data Security Standards). Il faut souligner que tout opérateur impliqué, d’une manière ou d’une autre, dans une transaction électronique, devra absolument, dans les prochains mois, être certifié «PA-DSS».

«C’est une opportunité qui est offerte à HLP pour opérer, même à l’échelle internationale, dans un domaine jusque- là réservé aux grands éditeurs d’applications monétiques. Cette certification permet, entre autres, d’envisager une suite de logiciels monétiques destinée aux banques», affirme M. Hafedh Trimeche.

Défi

HLPest l’une des rares sociétés tunisienne à avoir fait appel aux services de la communauté underground de notre pays. Elle leur a même lancé un défi : celui de détecter des failles de sécurité dans leur serveur (voir cet
article
). Mais toutes les tentatives ont été vouées à l’échec : aucun hacker n’a réussi à démanteler le système de sécurité de ces serveurs. Une preuve supplémentaire de la robustesse des applications que propose HLP aux entreprises.

Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer