Tunisie : Ali Baba à la Galerie 7

Bravant toutes les lois capitalistes, on se la coule douce avec la Galerie 7. Une véritable caverne d’Ali Baba version High Tech. HADOPI ? On connaît pas !

Alors que sous d’autres cieux, le débat sur le droit d’auteur malmené sur le Net fait rage. Alors qu’en France, par exemple, la loi Hadopi ne cesse de faire couler de l’encre. Les pros du DVD coulent des jours heureux à la Galerie 7, en plein centre de Tunis. Pour le plus grand bonheur des amateurs des logiciels, des derniers films, et des chansons en vogue. Bref, tout ce qui est susceptible d’être gravé sur DVD. C’est-à-dire presque tout, à l’ère de l’économie aussi mondialisée que numérisée. Des reproductions de consoles assez connues, des baladeurs, des téléphones portables… Bref, une caverne d’Ali Baba version High Tech, haute en couleurs.

Des films comme s’il en pleuvait…

Des affiches tapissent les magasins. Pour exposer les tous films en date, les jeux les plus récents, des compils entières de musique, des clips vidéos,…Tient, on remarque toute une série de nouveaux films Divx : « Volt »un film d’animation pour enfants, « Max Payne », film d’action tiré du célèbre jeu, bref, que des nouveautés tirés directement du box office américain ! Qui plus est, des nouvelles séries attirent aussi notre attention comme la dernière saison de Dr House, ou bien « Redemption : le tout dernier téléfilm annonçant les préludes de la saison 7 de 24h chrono.


Dans la boutique n°32, ou nous sommes accueillis par Ramzi, accoudé au comptoir, en train de découper des couvertures de dvd. Lorsqu’on lui demande qu’est ce qu’il nous conseillerait comme musique pour aujourd’hui : « Nous proposons cette semaine les toutes dernières compils musicales : Planet 42 et Planet 43, il n’ya que du neuf ! » Nous répond-il avec enthousiasme (Compiles mp3 sous format dvd qui contiennent les derniers albums rap, rock ainsi que rnb du moment).

Une équipe extraordinaire…

Un peu plus loin, nous entrons dans une petite boutique, la n°12, sous l’enseigne « Blue Eye ». 4 sympathiques jeunes s’activent: «Ce que recherchent le plus les gens, ce sont en général les films compressés issus du dernier box office » précise Mourad. Il m’explique qu’il reçoit même à l’occasion la visite de cinéastes amateurs-sans doute en quête d’inspiration- à la recherche de films d’auteurs.

A ma demande, l’un des jeunes me dresse une liste des jeux les plus vendus du moment. Jeux d’action (Farcry2, Fallout3, Call of duty), de foot (Pro Evolution soccer 2009) ou d’aventures (Lord of the Ring, Tomb Raider5,Prince of Persia..) ou encore de courses automobiles (need for Speed undercover, GTA 5…) tout le monde y trouvera son bonheur. « D’ailleurs, on n’a pas le temps de respirer, les clients sont de plus en plus nombreux le soir » me répond Walid, occupé à graver un dvd.

Au premier étage, le changement est perceptible : les affiches des jeux et des cède la place aux magasins de réparation de téléphonie mobile. Des techniciens sont attelés à différentes réparations (circuit, changement d’écrans, flashages….). A la boutique n°51, Chaker, réparateur soft et hard affirme : « Moi et mon ami Mehdi, nous réparons tous types de téléphones, des plus anciens aux plus récents ». On trouvera même des boutiques où l’on installe des puces électroniques sur les consoles de salon. Ce qui permettra aux petits malins de profiter pleinement des jeux gravés sur lesdites consoles. Très pratique, quand on sait à quels prix sont vendus les jeux originaux.

Les toutes dernières cartes graphiques, des clés usb, avec 16 Go de capacités, des disques durs externes en pagaille, sont tout aussi disponibles à des prix défiant toute concurrence, même importée. Symbole de toute une génération, bravant pour ainsi dire toutes les lois capitalistes existantes, la galerie 7 a encore de beaux jours devant elle.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Matos






  • Envoyer