Tunisie: Réseaux de buveurs sociaux

Pour certains, la coupe est pleine, et menace de déborder. Pour d’autres, la «vraie» bière de Tunisie ne boira certainement pas la tasse de si tôt. Les réseaux de buveurs sociaux s’activent sur Facebook !

Le Tunisien a une réputation (non usurpée) de bon vivant. C’est même le plus grand buveur de bière de tout le Maghreb, voire du monde arabe. Le brassage des civilisations antiques phéniciennes, et romaines, a peut-être légué un terreau favorable aux… brasseries actuelles. Avec un million de litres produits chaque année, on se place même devant la Turquie avec une moyenne de 10 litres par habitant et par an…. C’est dire que Bacchus continue d’être célébré (et abreuvé comme il se doit) en nos terres, tout aussi bien arrosées ces derniers temps. Autant « d’atouts » qui n’ont pas manqué de séduire les grands brasseurs mondiaux. Et les enseignes internationales du jus de houblon se bousculent au portillon. On notera par exemple l’arrivée récente de la mondialement connue bière néerlandaise Heineken, suivie de l’autrichienne GoldenBrau et de l’allemande Beck’s. La bonne vieille boisson nationale, a du souci à se faire…

La guerre de la bière en Tunisie

Cyberguerre de la bière

Vu que toute forme de publicité concernant les boissons alcoolisées est interdite en Tunisie, une nouvelle forme de médiatisation a vu le jour depuis peu. En effet, divers groupes amateurs de Celtia sont apparus sur Facebook, pour vanter les mérites de leur breuvage favori. « Les amateurs de la Celtia » est le représentant officiel de la Société frigorifique et brasserie de Tunis sur le réseau social mondial. On y trouve une multitude d’informations relatives à cette bière comme sa fabrication, ses spécificités gustatives….Ainsi, d’après ce groupe, « la Celtia (سلتيا) est le nom de la marque historique de la bière tunisienne la plus consommée dans le pays ». Produite depuis 1925, la blonde, tirant à 4.5° est conditionnée en bouteilles de verre et en canettes de 24 ou 33 cl. Elle est associée aux trois couleurs spécifiques de la marque à savoir, le rouge, le blanc et le noir. Elle porte un nom typographié en caractères gothiques que la plupart des Tunisiens connaissent…

Rappelons également que la SFBT avait pris les devant face à l’invasion hollandaise, en sortant quelques mois avant une deuxième marque, la Beck’s qui est la bière allemande la plus vendue dans le monde ! Argument de taille pour des groupe comme « Souhaitons tous la bienvenue à la Beck’s » fort de ses quelques 700 membres !!! ainsi que « la Beck’s tunisienne » .Preuve que l’arrivée de la petite sœur de la Celtia a été saluée. Et l’arrivée d’une nouvelle concurrente sur le marché (Heineken), n’a fait qu’amplifier le phénomène.

C’est que la marque hollandaise vient enfin d’être distribuée officiellement, en ce mois d’avril. A en juger par les files d’attentes qui n’en finissaient plus, plus d’un amateur était présent sur les lieux, pour fêter à sa manière cette nouvelle venue…

La guerre de la bière en Tunisie

L’attaque hollandaise

De nouveaux groupes pro SODEBRA s’organisent sérieusement sur le net, comme ceux entièrement consacré à la dauphine de la Heinken, à savoir la GoldenBrau, bière d’origine autrichienne crée en 1632. De même pour les amateurs de la Heineken qui applaudissent (des deux mains) la nouvelle venue. Des groupes comme Bienvenue à Heineken en Tunisie ou Heineken in Tunisia témoignent clairement de l’offensive hollandaise sur le Net tunisien. D’ailleurs, plusieurs débats ayant pour thème la comparaison du goût et du… coût respectif de chaque bière ont vu le jour.

La belle hollandaise parviendra-telle alors à détrôner son homologue tunisienne ? Selon certains connaisseurs, la bière nationale est indéboulonnable, et ne boira certainement pas la tasse de si tôt ! Tandis que pour d’autres, un peu de changement ne pourrait pas faire de mal. Pour certains, la coupe est pleine, et menace de déborder dangereusement ! Une chose est sûre : la bière fait couler beaucoup… d’encre sur le Net tunisien !

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Reseaux Sociaux






  • Envoyer