Le premier Barcamp 100% Tunisien !

« Pas de spectateur, tous participants ». Ce sera le 9 mai à El Ghazela. Pour réunir des financiers, des créateurs de projets en passant par les développeurs et les webdesigners.

Le premier Barcamp Tunisie, se tiendra le 9 Mai à la Salle Hannibal du Pôle Technologique de la Ghazela. Il est organisé par Mehdi Lamloum, un blogueur et vidéoblogueur tunisien.

Barcamp ? Le mot est né de la contraction de Foobar un terme informatique désignant une inconnue et Foocamp une conférence annuelle, élitiste et sur invitation, organisée par Tim O’Reilly, l’inventeur du terme web2.0 et l’une des personnes les
plus influentes du web.


Le concept du Barcamp a été créé par Tantek Çelik qui n’avait pas pu avoir son invitation au FooCamp 2005. Son idée fut de lancer un événement à l’opposé du Foocamp, c’est-à-dire gratuit, ouvert et où les participants ont le pouvoir de choisir les sujets.

Il s’agit donc d’une rencontre lors d’un week-end, une non-conférence ouverte qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants eux-mêmes. Ils doivent tous, d’une manière ou
d’une autre, apporter quelque chose au Barcamp. Respectant le principe « pas de spectateur, tous participants ». L’événement met l’accent sur les toutes dernières innovations en matière d’applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux.

Pour y assister, et c’est gratuit, il suffit de s’inscrire sur le formulaire présent sur la page officielle du Barcamp : Barcamp.org/BarcampTunisie. Les participants sont invités d’ailleurs à participer en diffusant l’information sur leurs blogs, Twitter, Facebook…etc…

Le lieu est d’une symbolique particulière dans la mesure où la thématique du premier Barcamp tunisien sera « Les start-ups tunisiennes ». Une dizaine de ces « jeunes pousses » viendront présenter leurs projets, produits ou services sur un modèle de 15 minutes de présentation et 15 minutes de débat pour chaque start-up.

Parmi les présents, on notera  Keejob.com, un portail d’emploi, RestoTunisie, un annuaire de restaurants tunisiens ou Twitterists.com, une application basée sur l’outil de microblogging Twitter. Plusieurs bloggeurs comme Chopitos, Sam, Startup Arabia ou Escalier7 ont déjà annoncé la tenue de l’événement et rempli de fait leur part de
participation.

Le Barcamp est aussi l’occasion de débattre de l’état du web tunisien, des start-ups qui se lancent, de nouer des partenariats. Il s’agit donc d’un événement qui devrait permettre de créer des liens entre les différentes catégories d’intervenants : des financiers aux créateurs de projets en passant par les développeurs et les webdesigners. L’objectif de ce premier Barcamp Tunisie est donc de jeter les bases pour le développement d’un environnement propice à la coopération et à la création.

Ce premier Barcamp n’est que le premier d’une série où les protagonistes du web tunisien pourront se rencontrer pour discuter de sujets plus techniques comme le référencement et l’open source ou plus ouverts comme le bloging et les réseaux sociaux.

Lotfi Ben Cheikh

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer