Tunisie : Net et accessible aux malentendants

Comment rendre les toutes dernières technologies et le web accessibles aux handicapés en général, et aux malentendants en particulier. Un défi intéressant pour une noble cause.


Le colloque arabe sur « les nouvelles technologies et le développement du langage des signes en arabe pour les sourds et déficients auditifs (SDA) » s’est tenu en Tunisie, à Hammamet du 7 au 9 mai. En ligne de mire, l’échange d’expertises concernant le recours aux nouvelles technologies dans le but de faciliter l’enseignement du langage des signes et de l’améliorer, surtout en langue arabe.

Ainsi, divers logiciels et supports de médiation visuelle et gestuelle seront présentés, notamment des programmes de conversion de textes en fichiers audio et en livres numériques afin d’en faciliter leur lecture par les handicapés, des logiciels de conversation vocale capables et de réception d’appels téléphoniques sur cellulaire… On se focalisera également sur des plateformes spécialement dédiées à l’enseignement de la langue des signes afin qu’elle puisse être facilement traduite en arabe.

Des experts ont même présenté un dictionnaire arabe du langage des signes qu’ils ont élaborés en collaboration avec la Ligue arabe et l’ALECSO.

Un projet numérique a en outre été présenté. Il a été conçu par l’Unité de recherche en technologie de l’information et de la communication, sous l’égide de l’Université de Tunis.


Un projet prometteur

Ce projet (lien) a été créé afin de mieux assister les personnes sourdes et malentendantes dans l’accès aux nouvelles technologies de communications (TIC). Parmi ses priorités, mettre à la disposition des handicapées un outil capable d’augmenter leur autonomie et n’obligeant pas les personnes entendantes à acquérir des compétences particulières pour communiquer avec eux.

Contrairement aux systèmes actuels de communication pour les sourds, dont la fonction textuelle est très mal adaptée aux besoins réels. Ce dernier est basé sur le langage des signes.
A travers le développement d’une interface d’apprentissage graphique, tout un environnement sera modélisé, comprenant un personnage et des décors. Un dictionnaire contenant la traduction en langage des signes traduira au fur et à mesure les gestes effectués par ce personnage virtuel.

De venu un véritable enjeu socio-technologique, le langage des signes a su s’adapter aux nouvelles technologies du XXIème siècle. Permettant ainsi aux handicapés de gagner en autonomie… et en dignité.

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Applis






  • Envoyer