Tunisie: Net en lutte contre SIDA

La prévention contre le SIDA en Tunisie passera par le Net, pour cibler une population pas toujours touchée par les campagnes classiques. Telle sera la démarche de la section tunisienne de Y PEER.

Un atelier de réflexion sur les jeunes et l’utilisation du Net dans la prévention du VIH/SIDA s’est tenu, vendredi 8 Mai, au siège de l’ONFP à Tunis. Un événement conjointement organisé par l’UNFPA (United Nations Population Fund), l’ONFP (Office National de la Famille et la Population) et la DMSU (Direction de Médecine Scolaire et Universitaire). Pour l’occasion, l’ONFP a lancé une initiative intéressante : la Y.E.S, pour Youth Electronic Space. Intégrant la notion de partage (vidéos, photos…), riche en couleur, dynamique et avec un forum. Ainsi l’ont voulue les 50 participants de l’atelier. Parmi eux, de jeunes activistes ont déjà vécu l’expérience, ceux du Y-Peer (Youth Peer Education Network) !


Y-Peer, the experience

« Nous renforçons notre travail de sensibilisation par l’utilisation des NTIC, surtout internet. C’est un moyen de communication qui coûte 0 millime. Il nous permet de toucher un nombre plus grand de gens et une population qui n’est pas forcement ciblée par nos actions de proximité.» témoigne Nabil Chemli, coordinateur national Y Peer. Ce réseau de jeunes existant dans 42 pays et constitué par plus de 500 organisations regroupe plusieurs associations visant essentiellement le renforcement des capacités des jeunes dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive en mettant en réseau ressources, programmes, formations et leçons apprises. Soutenue par les Fonds des Nations Unis pour la Population (UNFPA), Y Peer est une initiative globale prise par les jeunes et pour les jeunes. Ainsi, ce réseau a suivi la manière de faire de ceux-ci lors de son installation en Tunisie. Un travail qui a été facilité par le web et qui y sera consolidé puisqu’une partie importante de la sensibilisation se fera sur la toile cybernétique. « Le site web a été nouvellement créé , et il va nous permettre une meilleure communication… Sur le forum, une section sera crée pour permettre à chaque jeune de poser des questions relatives à la sexualité» dixit Nabil. L’action des Y Peeriens passe aussi par le réseau social, Facebook à travers le groupe Y PEER Tunisi.

Le théâtre aussi…

Mais c’est sur les planches d’El Teatro que la sensibilisation contre le sida a pris place mercredi 29 avril 2009 ! 40 jeunes du Y Peer issus d’Europe de l’Est, d’Asie centrale et des pays arabes étaient sur scène, pour présenter «Im Not Alone». Une pièce concoctée suite à un atelier international pour la formation aux techniques théâtrales qui s’est tenu du 25 jusqu’au 29 avril à Tunis. Au centre de la pièce, des sujets dans leur majorité tabous étaient à l’ordre du jour : rejet social des séropositifs, le port du préservatif, les conséquences du rejet social des homosexuels, le rapport entre alcool, drogues et risques de transmission du sida.

«L’usage du théâtre permet de cibler certains jeunes qui ont envie de quelque chose de nouveau, de différent des campagnes de sensibilisation classiques (affiche, flyers, spot…). Le théâtre a permis de modeler l’opinion du publique et d’influencer le comportement en général. L’expérience a fait ses preuves dans plusieurs pays. On espère que ce sera le cas en Tunisie.» explique Nabil.


Innover pour sensibiliser

L’aventure d’Y PEER s’est développée en ligne. Les activistes de ce réseau sont des mordus de l’innovation. C’est surtout en étant «connectés» qu’ils ont partagé les connaissances et les expériences avec les autres membres un peu partout dans le monde. Petit à petit, ils ont tracé leur propre chemin, en Tunisie, à travers des expériences assez avant-gardistes tel que la collaboration avec le groupe de pop rock tunisien «Garby’s», devenu «ambassadeur du réseau» et ayant produit le single parlant d’un séropositif menant une vie réussie grâce à son optimisme. Il s’agit de «The Power of Hope», un single distribué gratuitement par les partenaires de Y Peer. Une autre expérience s’apprête à voir le jour ! Nabil Chemli, coordinateur national de ce réseau de lutte contre le sida nous en parle : « Y-Peer Tunisie s’inspire aussi des expériences internationales (Health Hollywood society et MTV) qui ont utilisé le cinéma comme moyen de communication pour diffuser des messages de prévention. A l’image de ce film produit par MTV «Transit ». Un film de 90 min qui décrit l’histoire de jeunes contemporains venu de 5 continents différents et qui se trouvent, vers la fin, tous infectés ou affectés par le VIH.»

Thameur Mekki

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer