«iPhone» pour 250 dinars ?!

Un «iPhone» a double puce, à résolution améliorée, doté d’un appareil photo de 3MP… Pour 250 dinars, en Tunisie. Rien d’étonnant quand on sait que les Chinois copient même les Rolls Royce !

Si la qualité n’est pas toujours au rendez-vous, on avouera cependant que les copies des appareils électroniques et autres jeux vidéo ne cessent de s’améliorer. Le plus célèbre smartphone au monde, est aujourd’hui touché. En plus d’être la cible de concurrents de plus en plus déterminés, le petit chouchou d’Apple doit désormais faire face au tsunami chinois. Des copies de iPhone presque identiques à l’original commencent à voir le jour sur les étals. Rien d’étonnant quand on sait que les Chinois copient même les Rolls Royce… La différence, c’est d’abord au niveau du prix qu’elle se situe.


Dans la zone grise de la high tech à la tunisienne, dans ces nombreuses boutiques de gravure de cd du centre ville, à Tunis, le vrai-faux iPhone a fait son apparition. Et on est bien loin des tarifs officiels qui tutoient les 1300dinars… rédhibitoires. Voici que le petit bijou s’offre pour à peine de 250dt ! Et encore. On n’a pas marchandé. Mais voyons cela d’un peu plus près. D’autant plus que le magasin qui l’expose en vitrine n’est pas le seul à le proposer ! Nous demandons au marchand de nous faire une petite démonstration.


S’il s’agit bien évidemment d’une contrefaçon, à première vue, l’aspect extérieur correspond à s y méprendre à celui du vrai iPhone. Sorti de son emballage, on retrouve, sur la surface en aluminium du dos de l’appareil, la fameuse marque à la pomme brillante. La documentation est fournie avec le smartphone.

Double sim

Côté système d’exploitation, les copieurs n’ont pas lésiné sur les moyens. Outre le fait que le téléphone tourne sous Windows mobile 6.0 CE, on retrouve en plus à la page d’accueil, la crossbar ainsi que les onglets qui reprennent presque à la perfection l’organisation de celle du vrai iPhone. Et cerise sur le gâteau, l’écran du modèle asiatique offre une résolution de 720×480. Un avantage de taille puisque celle-ci est même supérieure à celle de son homologue américain, avec seulement 320×480 pixels. Reste que l’écran du vrai iPhone est légèrement plus large avec une diagonale de 3.5 pouces contre 3.3 pour son petit frère authentiquement faux. Sur celui-ci, la mémoire interne a également cédé la place à une carte mémoire.


N’intégrant pas de connexion wifi, ni de puce gps, la version chinoise de l’iphone possède néanmoins une connexion bluetooth, un appareil photo numérique de 3mégapixels et les caractéristiques habituelles de la téléphonie mobile gsm classique. On notera aussi que la copie est pourvue de deux emplacement pour cartes Sim. Il sera donc possible de profiter des offres de nos deux opérateurs des télécoms à la fois.

Certes, le glamour de l’iPhone, reste « inimitable ». Seulement, on n’ira pas jusqu’à camoufler le revers de la médaille : Apple vend uniquement son smartphone en passant par les opérateurs téléphoniques (comme le cas de Orange et de Sfr en France). Dès lors, ces appareils restent destinés à être utilisés uniquement dans le pays possédant les droits exclusifs de distribution. En Tunisie, les heureux propriétaires de l’appareil original se contentent en fait de versions « désimlocké », avec tous les problèmes que cette démarche suppose. Ces amateurs courent ainsi le risque de voir leur smartphone bloqué à chaque tentative de connexion au net.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Phone






  • Envoyer