Tunisie : Visite 3D de l’aéroport d’Enfidha

Une reconstitution vidéo 3d du futur aéroport d’Enfidha circule sur le réseau social Facebook.

Une reconstitution 3d du futur aéroport d’Enfidha , prévu pour octobre 2009 circule sur le réseau social Facebook. Cette vidéo révèle pas mal de détails sur le site en question et permet d’avoir une petite idée sur le projet et les différentes parties qui le constituent.


Ainsi, la projection débute avec une vue aérienne tout autour du terrain en question. Et quand on sait que l’aéroport couvrira une superficie du terrain de 75 000 mètres carrés…

Cette petite visite virtuelle continue avec un passage éclair sur les locaux réservés à l’équipement pour le service d’assistance en escale, l’aérogare de fret ainsi que le pavillon présidentiel, situé à l’opposé de l’aérogare. Une vue plongeante nous emmène ensuite vers la tour de contrôle. Cette dernière, d’une hauteur de 85 mètres, domine l’ensemble de l’édifice dont le parking d’une capacité de 500 voitures et de 120 bus.


Enfin, un petit tour d’horizon à l’intérieur de l’infrastructure, nous renseigne sur la disposition des halls d’enregistrement, des salles d’embarquement, des Dufy free…surtout le hall d’arrivée, ou des palmiers feront office d’éléments de décoration, apportant une petite touche rafraichissante.

Côté architecture, on notera l’omniprésence des baies vitrées particulièrement mises en évidence tout au long de la vidéo diffusée. Pour un aspect général aéré (et aérien) où la lumière naturelle prédomine.


Agrémenté d’une piste d’atterrissage mesurant 3.300 mètres, d’une aérogare, de 32 hangars, de 18 passerelles mécaniques et d’une tour de contrôle ultramoderne, l’aéroport Zine El Abidine Ben Ali se présente comme étant l’un des plus grands projets de construction qui aient vu le jour jusqu’à présent en Tunisie. Il est estimé à 590 millions de dinars avec cout d’étude équivalant à 12 millions de dinars.

On rappellera que l’aéroport devrait subir deux extensions successives pour finir par atteindre à terme, une capacité de 20 millions de passagers par an, contre 5 millions au tout début. Un échangeur qui reliera l’aéroport à l’autoroute Tunis-Msaken est actuellement en cours de construction. Il sera censé faciliter le trafic routier qui atteindra la bagatelle de 22 000 véhicules par jour.

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net






  • Envoyer