Collier de jasmin pour une Orange

Devrons-nous nous attendre au déferlement de la vague orange au pays des jasmins ? Et qu’apportera-t-elle dans son sillage ? Le duo gagnant n’est-il pas obligé d’utiliser l’infrastructure de Tunisie Telecom au moins à ses débuts ?

Les internautes tunisiens attendent impatiemment les premières offres du deuxième opérateur de télécommunication universel. Surtout pour la partie Internet. Et pour cause : certains monopoles ont fini par limiter l’essor du haut débit dans notre pays. L’alliance gagnante de Divona-France Telecom permettra-t-elle de faire sauter une bonne fois pour toute, les verrous ? Les plus bienveillants sont prompts à tresser déjà pour le nouveau venu un collier de jasmin.


On notera de prime abord que France Telecom s’est installée dans 14 pays africains, pour y être un acteur soit uniquement mobile ou mobile et internet, voire même fixe, comme c’est le cas à Madagascar. Dans 13 pays sur 14 où l’opérateur français est présent, la marque Orange est utilisée comme enseigne commerciale pour les services télécom afférents. L’exception est égyptienne. C’est en effet au pays des Pharaons, qu’Orange apparait sous les traits (ou plutôt sous le nom), de Mobinil.

En Tunisie, quelques indicateurs tendraient à prouver que l’opérateur mettra en avant sa propre marque. Ainsi, on aura remarqué que le nom de domaine Orange.tn est d’ores et déjà réservé (lire notre actu). Alors devrons-nous nous attendre au déferlement de la vague orange au pays des jasmins ? Et qu’apportera-t-elle dans son sillage ?

On constatera que dans la majorité écrasante des pays où l’opérateur historique français s’est installé, et pour ses services ADSL, France Telecom a proposé sa passerelle multimédia la Livebox. Ce modem routeur permet d’avoir : une connexion Internet en Ethernet ou en wifi, la téléphonie illimitée (VoIP) et la télévision par ADSL. Cette livebox est nécessaire pour pouvoir bénéficier des offres triple play de l’opérateur.

Orange a été le premier opérateur français à avoir lancé une offre convergente GSM/VoiP, mise sur le marché sous la dénomination «unik ». En effet, il était possible aux abonnés d’Orange Mobile ayant une livebox et un téléphone supportant le wifi, de passer un appel en VoIP lorsque l’appareil est à proximité du réseau sans fil de la livebox. En cas de mobilité du client et que ce dernier dépasse la portée wifi de sa box, l’appel bascule automatiquement sur le réseau mobile GSM traditionnel sans qu’il y ait de coupure (à condition que la zone soit couverte par le réseau d’Orange). Grâce à ce système, les abonnés mobiles peuvent appeler en illimités les numéros fixe, en tarif préférentiel des numéros GSM et internationaux, même si l’appel initialement passé en VoIP, bascule sur le GSM.


Orange sur satellite

Depuis fin 2008, et pour remédier aux problèmes des zones non desservies par la TV via ADSL (problème d’éligibilité ou absence de DSLAM TV), Orange a procédé en France au lancement d’un bouquet TV numérique par satellite. On pourra citer par exemple la chaine Orange Sport qui a acheté l’exclusivité de la Ligue 1 de football ou encore 5 chaines cinéma exclusives à l’opérateur avec des films inédits. On notera avec plaisir que la pièce maitresse du dispositif Orange, à savoir la livebox ainsi que ses décodeurs TV, de marque Sagem sont construits à l’usine de Ben Arous, en Tunisie.

La VoIP

En France, la VoIP d’Orange était basée sur le standard H323. Mais cette norme a été délaissée en 2008, au profit du protocole SIP. Rappelons que la législation tunisienne oblige les opérateurs qui seront licenciés pour la commercialisation de la téléphonie sur IP en Tunisie, à utiliser les protocoles H323 et SIP (lire cet article). Par ailleurs, nous rappelons que Divona Telecom a déjà eu l’autorisation du ministère des technologies de la communication pour être fournisseur de solutions VoIP (voir notre article) avec l’opérateur historique.

Les débits

Question ADSL, Orange offre dans l’Hexagone des débits auto-adaptatifs jusqu’à 24 Méga bits/s (le débit s’auto ajuste à l’affaiblissement de la ligne du client). Pour les lignes éloignées du central, Orange utilise la technologie ReADSL qui permet de prolonger de 5 à 10 % la portée de l’ADSL classique. Ainsi les lignes ayant un affaiblissement avoisinant les 80 dB (entre 6 et 8 kms du central téléphonique), peuvent bénéficier d’un débit à la vitesse de 512Kb/s.

Peut-on espérer avoir ces services chez nous, et avec la même qualité? Il ne faut pas s’attendre à des miracles. En effet, Divona – France Telecom ne seront pas prêts à bâtir leur propre réseau de bout en bout dans un délai très court. De ce fait, ils seront obligés d’utiliser l’infrastructure de Tunisie Telecom au début de leur activité. Nous serons, donc, pour quelques temps encore, à la merci de notre cher opérateur historique !

Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer