Tunisie: Kairouan version Matte Painting

Vous avez flashé sur les décors pharaoniques de Star Wars ? Sachez que ces effets spéciaux doivent beaucoup au Matte Painting. Et voici qu’un spécialiste de cette technique nous propulse au Kairouan de l’an 2121. Interview.


Tout le monde se souvient des scènes tournées à Tataouine de la saga Star Wars de George Lucas. Un cas qui a fait école puisque le film aux 9 Oscars « Le patient anglais » d’Anthony Minghella a également été tourné dans un décor 100% tunisien, sans parler du sympathique long métrage de Roberto Begnini (Le Tigre et la neige). On ne compte plus les peintres et les photographes qui trouvent dans les paysages de notre pays matière à inspiration pour leurs toiles et leurs clichés…

 

Mais voici que de nouveaux artistes, des infographistes et modélistes 3d, avec des techniques comme le Matte Painting, nous ouvrent une fenêtre sur le futur. Un «procédé cinématographique qui consiste à peindre un décor en y laissant des espaces vides, dans lesquels une ou plusieurs scènes filmées sont incorporées» affiche l’encyclopédie en ligne Wikipedia. Et les nouveaux outils de graphisme 3D permettent ainsi de réaliser des décors ébouriffants à peu de frais. Un film comme Star Wars, justement, a largement fait appel au Matte Painting. Yoann Carré, jeune artiste français âgé de 25 ans, s’en est même fait une spécialité. Il a du reste participé au concours “Habillage des Bassins des Aghlabides” parrainé par le Comité national Kairouan, capitale de la culture islamique 2009, lors de la 4ième édition du FAN 2009 (Festival des Animations Numériques) (voir ici). Son exposition a porté sur des photos de trois villes tunisiennes : Tunis, Nabeul et Kairouan. Des photos retravaillées avec la technique du Matte Painting. Proposant ainsi une vision futuriste de Nabeul et de Kairouan en 2121 et un immeuble de l’avenue Habib Bourguiba de Tunis «on fire».

Tekiano : Présentez-vous aux tekianautes


Yoann Carré :
Citoyen français (Parisien), âgé de 25 ans, artiste infographiste et modélisateur 3d. Diplômé du centre de formation Tunisien, Net Info, où j’ai poursuivi une formation de 7 mois (production 3d et story Board), spécialité Matte Painting. Sans oublier que dès l’âge de 7 ans, je flirt avec le monde de l’art et du dessin. En gros, 18 ans au contact avec toutes les techniques de la peinture et du dessein.

 

Est-ce que vous pouvez nous donner une idée sur la technique du Matt Painting ?

Le matte-painting est l’une des formes d’arts graphiques les plus complexes à apprendre. cette technique est en constante évolution pour coller aux besoins du producteur. Le matte-painting fut utilisé pour la première fois à l’écran grâce au génie de l’artiste Norman Dawn, qui utilisa cette technique en 1905 dans le film “The Missions of California” pour réaliser les décors de Californie manquants et inexistants encore à l’époque. Le “matte-painting” est une technique complexe car le travail se fait non sur une toile, à cause des grains et de sa surface instable, mais sur du verre afin de pouvoir préserver une certaine transparence et luminescence que restitue cette matière. Mais, de nos jours, les « matte paintings » sont réalisé informatiquement, le plus souvent par modélisation 3D et deviennent de réels « décors numériques ». Il s’agit en fait d’une des nombreuses couches incorporées dans la composition numérique finale d’un effet spécial cinématographique.


Y-a-t-il une différence entre les différentes techniques du Matte painting?

Toutes les techniques du matte-painting sont les mêmes, on procède par “couches”. On applique d’abord les couches de fond, les plus obscures, puis on superpose les couleurs secondaires à savoir, les tons moyens et finalement les tons clairs. Le tout est ensuite estompé au pinceau afin d’obtenir une fluidité exempte de toute trace de pinceau non voulue, pas de traces de poils ou de couleurs en masses, tout doit être uniforme. Bien sur au cours des années, la technique a beaucoup évoluée et est passée du verre, au numérique sur les puissantes machines utilisées de nos jours. Mais toutefois, cette technique du verre n’est pas morte et continue à être utilisée de par le monde dans les plus grands films à effets spéciaux comme Star Wars et d’autres. Cette technique peu coûteuse et spectaculaire est l’une des formes artistiques les plus prisées dans les films de science fiction. Le plus complexe est non seulement de restituer la réalité, mais également de faire correspondre les couleurs. Si vous avez une différence des tons entre votre “toile” et le fond filmé, il va de soi que l’effet sera totalement raté. C’est pour cela que l’on utilise des jeux de photos afin de voir et de pouvoir recréer les mêmes tons de couleurs.

Pourquoi choisir des villes tunisiennes comme thème pour certains de tes mattes painting ?

Il faut dire que la Tunisie est par excellence un trésor visuel pour les artistes et les cinéastes. Votre pays est gâté par le soleil. Sans oublier que l’architecture en Tunisie peut nous offrir un océan d’imaginations et alimenter nos idées. Ainsi, des villes comme Nabeul, Kairouan et même Tunis, offrent à l’artiste Matte Painting l’occasion de réaliser des esquisses inédites et d’une qualité artistique certaine. La Tunisie est un Eldorado pour l’image et la photo.


Comment voyez-vous l’avenir du Matte Painting en Tunisie ?

Très prometteurs, surtout avec la dynamique 3d qui s’est crée avec des Boites comme Pixel One Studio et le FAN. Sans oublier la qualité de la formation en Tunisie qui offre au marché des infographistes et des modélisateurs 3d d’envergure internationale. Le futur ne peut être qu’encourageant.

Propos recueillis par Abdel Aziz Hali

A lire sur la même thématique :

Tunisie : 3D pour emploi numérique
La Tunisie, une mine d’or pour le cinéma ?
Tunisie: Couronne 3D pour Lakhdhar superstar
Le tyrannosaure de Tunis

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Matos






  • Envoyer