Tunisie : Combinaison gagnante pour Oussama

De Pescara à Rome, notre nageur Oussama Mellouli avec sa nouvelle combinaison High Tech : Speedo LZR Racer version 2009 risque cet été d’être le Super Mario des bassins italiens. Le héros de la Tunisie est équipé pour !

Entre le 19 Juillet et le 2 Août, notre champion olympique Oussama Mellouli participera à la 13ième édition des championnats du monde de natation (grands bassins) Rome 2009. En attendant ce grand rendez-vous sportif mondial, la torpille tunisienne préparera ces mondiaux via une participation dans les 16ième jeux méditerranéens entre le 26 Juin et le 5 juillet 2009 dans la ville de Pescara (toujours en Italie). Durant ces jeux, notre Mellouli national mouillera sa nouvelle combinaison High Tech : Speedo LZR Racer version 2009 pour décrocher 6 médailles dans les épreuves suivantes : 200m NL, 400m NL, 1500m NL, 200m x 4 nages, 4 x 100m NL & 4 x 200m NL.

Oussama mouille le maillot

Considérée comme un simple élément technique de la tenue du nageur de compétition, la combinaison est désormais l’un des moyens pour les sportifs aquatiques de grappiller de précieux dixièmes de seconde dans leur quête de performances. En effet, le port d’une telle combinaison très enveloppante permet d’améliorer la flottaison, de diminuer les résistances hydrodynamiques et réduire la faramineuse dépense énergétique de la natation de compétition.

Dès lors, même s’il faut y ajouter des enjeux en termes de « visibilité » commerciale, la présentation d’une nouvelle tenue par la maison Speedo, à quelques mois à peine des Jeux olympiques de Pékin, revêt une importance particulière. Ce nouveau maillot enveloppant et ultra léger, baptisé LZR Racer, se veut, d’après l’un des développeurs, Grant Hackett, champion olympique sur 1 500 m à Athènes en 2004 et médaillé d’argent en 2008 derrière notre Mellouli national, « la plus importante évolution en terme de combinaison de natation ». Celui-ci a d’ailleurs souligné que l’équipementier avait mieux pris en compte les avis des sportifs.

La combinaison des records

La combinaison de natation SPEEDO LZR Racer version 2009 contrairement aux autres combinaisons des marques comme TYR, JAKED ou Arena X-Glide (intégralement en polyuréthane) a été validée par la Fédération internationale de natation (FINA) depuis l’année dernière même avant les J.O de Pékin. Dans la liste des combinaisons homologuées par la FINA publiée le 19 Juin dernier sur son site officiel (voir site de la FINA) la combinaison d’Oussama fait partie des heureux élus.

Créée par l’équipementier Speedo pour ses 80 ans, elle a été déclarée « hors du commun » par les nageurs impliqués dans son développement. Deux mois après sa sortie en 2008, elle est déjà associée à 18 des 19 records du monde de natation en grand bassin battus en 2009, ainsi qu’à 17 des 18 records du monde en petit bassin battus lors des championnats du monde petits bassins à Manchester. Ainsi, depuis un an de sa sortie et avec 108 records du monde battus, la Speedo LZR Racer est incontestablement la combinaison des records.

Fiche technique

Réalisée à partir d’une matière nouvelle, le LZR Pulse, la combinaison réduit, d’après ses concepteurs, la trainée passive de 5% par rapport à une précédente tenue, la Speedo FS-Pro. Cette dernière, apparue aux championnats du monde de Melbourne en mars 2007, y avait déjà battu 21 records du monde… Pour améliorer encore les performances de ses tenues, Speedo avec la collaboration de Petratex (entreprise de textile portugaise basée à Paços de Ferreira, où la tenue est fabriquée) a travaillé durant 3 ans avec l’Agence spatiale américaine (la Nasa), l’Institut australien du sport et l’université d’Otago en Nouvelle-Zélande. Le prix de cette combinaison est de 450 Euros (l’équivalent de 580 de nos dinars). Certes, la tenue améliore bel et bien la flottabilité par ses composants hydrophobes, et réduit de 24% les frottements avec l’eau. Dans des tests comparatifs entre la LZR Racer et d’autres maillots d’entraînement, les nageurs ont une efficacité améliorée de 5 % dans la reprise de l’oxygène – de cette façon, moins d’effort à fournir pour une nage encore plus rapide…

Cependant, avec une telle combinaison, notre nageur sociétaire de l’USC (University South of California) ne nie pas une farouche envie de prendre sa revanche après avoir été destitué de son titre mondial décroché dans les bassins de Melbourne en Mars 2007 à cause d’une gaffe de jeunesse. Oussama veut confirmer sa médaille olympique à Pékin en 1500m NL, ainsi que ses exploits en longues et mi-distances lors des étapes de la coupe du monde 2008 comme l’atteste la reconnaissance élogieuse de la FINA dans son site officiel (voir lien ici).

C’est à se demander si les résultats sportifs des nageurs actuels se jouent dans les bassins ou bien dans les labos de recherches scientifiques ? Mais si le même équipement est généralisé à tous les compétiteurs, cela ne les met-il pas sur un même pied d’égalité ? Une chose est sûre : notre torpille nationale reste, avec ses qualités sportives et sa valeur humaine l’héro de toute la Tunisie… Bon Courage Oussama !

Abdel Aziz Hali

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer